Roux de Bellafaire, famille de seigneurs entre Hautes et Basses-Alpes

© Sébastien Avy, 2014.

© Sébastien Avy, 2014.

La famille Roux de Bellafaire (aussi appelée Rous de Bellafaire) est liée à la famille Roux de la Mazelière en possédant un ancêtre commun dont il est difficile d’établir l’identité et qui serait soit Guillaume Roux (fl. 1474), soit – plus probablement – le couple Pierre Roux / Anne Chaberti qui seraient les parents de deux fils, lesquels seraient à l’origine des deux branches :

  • Barthélemy Roux, ancêtre des Roux de la Mazelière,
  • Antoine Roux, ancêtre des marquis de Bellafaire

Armes et titres des Roux de Bellafaire

Coupé au 1. d’azur à 2 chevrons d’or, accompagnés de 3 besants d’argent ; au 2. d’or ; à l’arbre de sinople mouvant de la pointe.

Seigneurs de Sigoyer, Malpoil, Verdillon, Gigors, Remollon, marquis de Bellafaire, barons d’Oze et de Saint-Auban.

Généalogie des Roux de Bellafaire

I

Antoine Roux, coseigneur de Sigoyer et de Malpoil, mentionné dans un jugement de maintenue en date du 4 novembre 1667 où on lit qu’Antoine Rous a rendu hommage en 1514 à l’évêque de Gap pour plusieurs biens qu’il possédait à Sigoyer et à Malpoil.
Il eut trois fils :
  • Pierre Roux, qui suit,
  • Balthasard Roux et
  • Jean Roux, qui, tous deux, testèrent en faveur de leurs neveux.

II

Pierre Roux, coseigneur de Sigoyer, épousa le 29 avril 1535 Magdeleine Cavalier, fille de Barthélemy Cavalier (ou Colavier), dont il eut :
  • Antoine Roux, qui suit,
  • Jean Roux, qui partageau avec ses frères et sa mère l’héritage de Balthasard et Jean, ses oncles, par acte du 15 janvier 1572,
  • Louis Roux, qui épousa Françoise du Plessis et en eut Honoré Roux, marié à Françoise de Capris, et père de François Roux (fl. 1667).

III

Antoine Roux, coseigneur de Sigoyer, contracta alliance le 18 décembre 1571 avec Bonne Martin de Champoléon. Il testa le 9 avril 1609.
Il eut :

IV

Jean Roux, coseigneur de Sigoyer, marié le 16 octobre 1616 avec Madeleine de l’Olivier. Il testa le 25 février 1669.
Il eut comme fils :
  • François Roux, qui suit,
  • Alexandre Roux, seigneur de Verdillon, enseigne de la Mestre de camp de régiment de Bonne en 1639.

V

François Roux, coseigneur de Sigoyer et de Malpoil, épousa le 5 janvier 1660 Marie de Tholozan. Il testa le 2 septembre 1704, laissant :

VI

Pierre Roux, seigneur de Bellafaire, Gigors, Remollon et Théus, baron d’Oze et de Saint-Auban, épousa le 3 novembre 1711 Louise d’Hugues, sœur de l’archevêque de Vienne, décédée le 27 mars 1773.
Il eut d’elle huit enfants :
  • François Roux, qui suit,
  • Jean Roux, chevalier de Bellafaire, brigadier des armées du roi, chevalier de Saint-Louis, qui testa le 9 janvier 1787 et mourut à Grenoble à la fin du siècle.
  • Louis Roux de Bellafaire, vicaire général du diocèse de Vienne, prieur de Faucon (vallée de Barcelonnette), né en 1716, mort à Bellaffaire le 28 septembre 1762 à l’âge de 46 ans.
  • Pierre Roux, prêtre, chanoine de l’église métropolitaine d’Embrun.
  • Marie Roux, qui épousa par contrat du 10 avril 1735 le comte Charles de Révillasc, chevalier, seigneur de Montgardin, la Fare, Poligny Tremini et Montbran, coseigneur de Veynes et d’Aspres (Dauphiné) et seigneur de Pontis (Provence).
  • Marguerite Roux, marié le 23 septembre 1738 à Balthasard de Gassendi, chevalier, seigneur de Tartonne et de la Penne, maire de Digne, dont le fils, Joseph François de Gassendi Tartonne, est mort sans alliance à Digne le 24 juin 1818.
  • Anne Roux, dite « Mademoiselle de Remollon », morte sans alliance.
  • Françoise Roux, dite « Mademoiselle de Saint-Auban », morte aussi sans alliance.

roux-bellafaire