Suicide au Pharo (Marseille, 3 juin 1880)

pharo

Transcription d’un procès-verbal en date du trois juin mil huit cent quatre-vingt dressé par le commissaire du 14e arrondissement de Marseille, il appert qu’un individu, dont l’identité n’a pu être établie, paraissant âgé de 45 à 50 ans, taille élevée, forte corpulence, vêtu d’une veste vareuse drap bleu, d’une blouse toile blanc, chemise couleur grise, pantalon gris fer, chaussé de souliers brodequins, chaussettes marron foncé, porteur d’une montre argent dite remontoir de même métal, d’un petit porte-monnaie cuir noir fermoir acier contenant dix centimes, un chapelet, une médaille, d’un couteau à 4 lames, manche en corne dépolie, d’une petite clé, dont nous avons constaté la mort attribuée à un suicide par submersion, a été trouvé mort au lieu-dit Portugal (batterie du Pharo), ainsi qu’il résulte du rapport du docteur Olive, annexé audit procès-verbal.
En conséquent, avons ordonné l’inhumation dudit cadavre en la manière accoutumée.
  • Registre des transcriptions, mairie de Marseille