Le terrible accident de M. Autric (Le Chaffaut, 18 novembre 1892)

Le 18 novembre 1892, M. Joseph-Antoine Autric, un paysan de 59 ans, se trouvait seul dans sa maison, en l’absence de son épouse. À la suite d’une attaque d’apoplexie, terme que l’on utilisait alors pour désigner les AVC, il perdit connaissance et, alors qu’il était devant sa cheminée, il tomba dans le feu.
Ce ne sont que quelques heures plus tard que sa famille rentrant à la maison retrouva son corps carbonisé. Le pauvre homme laissait non seulement une veuve mais aussi des enfants bien jeunes.

le-chaffaut-vue-generale

  • Source : Le Petit Provençal
  • Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence
  • Photographie : Le Chaffaut, vue générale vers 1910. DR. Colorisée par GénéProvence.