Tué dans le bois (Simiane-la-Rotonde, 4 octobre 1722)

simiane-plaine

« Aujourd’huy a esté enseveli dans cette paroisse Jean Joseph Labourel, fils à feu esprit, après avoir été malheureusement tué et trouvé mort dans le bois le 4 octobre 1722, en présence des soussignés avec nous à Simiane. »

[J. Arnaud, vic., Dumastre, ptre, J. Testanière]

Dans son ouvrage Simiane-la-Rotonde. Sa population sous l’Ancien Régime1, Anne-Marie de Cockborne explique que Labourel fut tué par les gardes des bois lesquels furent ultérieurement grâciés de leur crime, non sans avoir au préalable dédommagé les orphelins et la veuve à hauteur de 2 000 livres.

  • Registre paroissial de Simiane-la-Rotonde

Note

1 Anne-Marie de Cockborne, Simiane-la-Rotonde (Alpes-de-Haute-Provence). Sa population sous l’Ancien Régime (XVIIe et XVIIIe siècles), éd. Camp, 2011, p. 80.
English