Un « crime énorme » (La Roche-de-Rame, 18 mai 1746)

  • Registre paroissial de la Roche-de-Rame.
  • Texte transmis par Brigitte de Pierrelatte.
« Crime énorme.
La nuit du dix sept au dix huit mai mil sept cent quarante six, Magdeleine Morel veuve de Jean Chapin de prareboul a coupé la tête avec une hache a Antoine Ardouin son beau fils pendant qu’il dormait, fils d’Antoine, mari de Catherine Chapen sa fille. L’enterrement de ce cadavre a été différé jusqu’au vingt deux dudit mois attendu que messieurs de la Justice n’ont pas pu venir à cause du débordement des eaux. Le sieur François Queyras se trouvant casuellement à Embrun a assuré à Me joseph Queyras châtelain que M Sylvestre de la Catone juge d’Embrun et M Isoard procureur fiscal lui avaient dit de lui dire de dresser son verbal et qu’ils permettaient la sépulture de ce cadavre, que nous lui avons donné dans le cimetière en présence de François Queyras et de Jean Baptiste Celse soussignés avec le dit sieur Queyras châtelain et sieur Jean François Queyras et nous, curé et vicaire. »