Un garde-champêtre peu zélé (Montgardin, 1er janvier 1845)

Lettre du maire de Montgardin (Hautes-Alpes) au garde forestier communal.

À Montgardin le 1er janvier 1845.

Mon cher,
J’ai l’honneur de vous prévenir qu’il se fait de grands délits dans les forêts de cette commune. J’espère que vous voudrez bien, sans cependant trop exagérer dans les affaires, faire quelque apparition un peu plus fréquente.
Monsieur, j’ai l’honneur de vous saluer.
photo-montgardin

Le Maire

On peut raisonnablement penser, en lisant cette courte lettre, qu’il y a chez le maire de la commune, un agacement critique à peine voilé dans ses propos : « sans cependant trop exagérer… » La mairie de Montgardin a souvent eu du souci avec ses gardes. Nous y reviendrons.