Un inconnu noyé dans le bassin (La Roque-d’Anthéron, 10 août 1895)

« L’an mil huit cent quatre-vingt-quinze, le dix août à six heures du soir, devant nous Appy Jacques, adjoint au maire de la commune de la Roque d’Anthéron, [...] ont comparu Jusiany Louis, garde champêtre, âgé de quarante-neuf ans et Fouque Louis Auguste, receveur du syndicat, âgé de quarante-neuf ans, tous deux domiciliés dans cette commune, lesquels nous ont dit que, aujourd’hui, à trois heures du soir, ils avaient trouvé dans les eaux du bassin de Saint-Christophe, territoire de notre commune, le cadavre d’un individu inconnu, paraissant âgé de quarante à quarante-cinq ans environ, taille d’un mètre soixante-neuf centimètres environ, blond, avec moustache, barbe et cheveux blonds, ayant des anneaux aux oreilles, paraissant vigoureux revêtu de ses vêtements :
noyade« Blouse et pantalon bleus, gilet en velours gris, sur le corps deux chemises en couleur à rayures transversales noires, souliers noirs en assez bon état avec clous aux semelles et chevilles aux talons.
« Une tabatière en bois rayé, un couteau manche de corne noire, trois mouchoirs bleus rayés et un porte-monnaie contenant quarante-cinq centimes sont les seuls objets trouvés sur lui.
« On remarque sur le front, à la partie médiane une cicatrice de cinq centimètres de longueur à dépression centrale en forme d’accent circonflexe renversé.
« Il n’a été trouvé dans les vêtements de cet individu aucun papier de nature à faire connaître son identité.
« L’état de décomposition du corps a rendu impossible en plus complet signalement.
« Nous, officier de l’État-civil, vu l’avis relaté ci-dessus, et, après nous être transporté à l’endroit désigné, avoir reconnu l’exactitude de la déclaration qui précède et constaté que la mort remonte à dix ou douze jours environ, causé par asphyxie par submersion et paraît devoir être attribuée à une cause accidentelle ou à un suicide, en avons dressé le présent acte, dont nous avons donné lecture aux déclarants, et que nous avons signé avec eux. »
[APPY, FOUQUE, JUSIANY, SAUDINO Louis]
  • Registre d’état civil de La Roque-d’Anthéron
  • Texte transmis par Daniel Tertian