Biographies

Pascal Coste (1787-1879), architecte marseillais renommé

coste

Xavier Pascal Coste, dit Pascal Coste, est né à Marseille le 26 novembre 1787 d’un père figurant parmi les principaux menuisiers de la ville. Se rendant compte des capacités intellectuelles et artistiques de son fils, il lui fit commencer des études chez Penchaud, architecte du département et de la municipalité. En 1814, il fut reçu aux Beaux-Arts de Paris.

Denis Berthe (1768-1847), le salpêtrier devenu maire

Signature de Denis Berthe.

[caption id="attachment_3503" align="alignleft" width="300"] À gauche de l’église de Saint-Marc se trouve le cimetière dans lequel repose Denis Berthe. Derrière l’église, le bâtiment abritant la mairie. © Jean Marie Desbois, 2001.[/caption] Bien que domicilié à Saint-Marc-Jaumegarde, Denis Berthe exerçait sa profession de « salpêtrier » (1) à Aix-en-Provence, rue Fontaine-d’Argent.

Jean Turcan (1848-1895), sculpteur arlésien

jean-turcan

Les documents consacrés à Jean Turcan ne sont pas nombreux et c’est avec difficulté que l’on réalise une biographie à son sujet. Ce sculpteur, né à Arles le 13 septembre 18461, jouissait pourtant d’une renommée considérable en Provence. Élève du sculpteur parisien Pierre-Jules Cavelier, il expose son Ganymède au Salon de 1878 et reçoit le deuxième prix pour cette œuvre2.

I. Jean Étienne Séard. Le bagnard de Montgardin

mtg

Jean Étienne Séard, fils de Pierre Séard (1737-1810) et de Marguerite Astier (v. 1745-av. 1795) vit le jour à Montgardin, petit village des Hautes-Alpes, le lundi 19 juillet 1779. Il était le dernier d’une famille de huit enfants. Avant lui, ses frères et soeurs se nommaient Anne, Jean-Jacques, Dominique, Marie-Marguerite, Michel, Thérèse et Marie-Magdeleine (1).

II. Jean Étienne Séard. Le bagnard de Montgardin

place-jean-marcellin-gap

Page 1 / Page 2 Aussitôt, Jean Étienne Séard fut mené à Gap sous bonne escorte et jeté au cachot. Il est possible que, sur le moment, il estimait que sa peine serait relativement clémente. Après tout, il n’avait tué personne. Rien ne se passa pourtant comme prévu. Il ne fut pas jugé tout de suite.

Ernest Reyer (1823-1909), compositeur marseillais

ernest-reyer

De son vrai nom Louis Étienne Ernest Rey, Ernest Reyer est né à Marseille le 1er décembre 1823. Son père, notaire marseillais, ne désirait pas voir son fils embrasser une carrière musicale. Il ne lui fit pourtant pas obstacle et lui permit de suivre les cours du Conservatoire de six à seize ans.

Victor Gélu (1806-1885), le « grand et terrible poète »

victor-gelu

André Jean Victor Gelu, plus connu sous le nom de Victor Gélu, vit le jour à Marseille le 12 septembre 1806. Ses parents avaient bien eu dix enfants, mais trois seulement survécurent. Son père, Étienne Victor Gélu, boulanger, avait quelques économies en Espagne avant de revenir s’établir à Marseille et y diriger successivement deux établissements.