Concours faits divers

Depuis plus de dix ans GénéProvence est en ligne et des centaines de faits divers ont été publiés et permis de découvrir des histoires tantôt extraordinaires, tantôt dramatiques, tantôt drôles. Aujourd’hui, je vous propose un concours et j’espère que vous serez nombreux à participer. En voici la description :

But

Envoyez une anecdote ou un fait divers retranscrit sur un logiciel de traitement de texte (Word, OpenOffice, etc.) accompagné de ses références (cote du document) et d’une copie numérique (capture d’écran, photo numérique) du document. Le fait divers doit se situer dans un des départements suivants : Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Var, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, et se dérouler entre 1500 et 1900.

Qui peut participer ?

Le concours est ouvert à tous. La personne qui envoie le document doit être celle qui l’a retranscrit (interdiction évidemment de recopier un livre qui est, par principe, non libre de droits).

Envoi du fait divers

Uniquement par mail avec des pièces jointes. L’anecdote peut être copiée directement dans le corps du message électronique. L’adresse d’envoi est geneprovence-site chez yahoo.fr (remplacez chez par le symbole de l’arobase, sans laisser d’espace avant ni après ce signe).

Date limite d’envoi

Le 31 janvier 2011 à 23h59.

Qui gagne ?

La personne qui aura envoyé l’anecdote ou le fait divers le plus intrigant, passionnant, drôle, dramatique, bref l’anecdote incontournable. Peu importe qu’elle soit longue ou courte. Au final, l’ensemble des anecdotes ou faits divers collectés seront mis en ligne et leur auteur cité.

À gagner

  • Premier prix : les livres Le Vent des baragnes, Les Petites Histoires de Maussane-les-Alpilles et Les Petites Histoires de Saint-Martin-de-Crau (valeur 34 €).
  • Deuxième et troisième prix : Les Petites Histoires de Maussane-les-Alpilles et Les Petites Histoires de Saint-Martin-de-Crau (valeur 15 €).

Voir leur description sur le site www.geneprovence.fr. Les prix seront expédiés par la Poste dans le courant du mois de février 2012.