Généalogie de la famille Jean de Sulauze

Blason de la famille Jean de Sulauze (dessin S. Avy)

Blason de la famille Jean de Sulauze
(© S. Avy)

Se­cond do­maine agri­cole de la Crau avec 1 200 hec­ta­res si­tué sur le ter­roir de la com­mune d’Is­tres (Bouches-du-Rhône), Su­lauze est éri­gé en sei­gneu­rie et com­mu­nau­té dis­tincte en 1725.
Les ca­la­mi­tés des XVIIe et du dé­but du XVIIIe siè­cle pous­sent la communauté d’Istres à l’endettement. Elle est obligée de transiger de nombreuses fois avec son seigneur, le duc de Villars, prince de Martigues, ou son représentant local le sieur Dugrou, trésorier général des États de Provence. En 1720, grâce à l’aide du duc de Villars, Dugrou achète une bastide et ténement dite de la Magdelaine, propriété qu’il ne cessera de vouloir agrandir. Elle sera à l’origine du domaine et seigneurie de Sulauze.
Premier des créanciers d’Istres, Dugrou pousse la communauté à lui aliéner des propriétés autour de sa bastide. Le 8 décembre 1724 par lettres patentes, le prince de Martigues érige le domaine de Sulauze non seulement en fief relevant de sa principauté, mais également en communauté distincte de celle d’Istres.
À sa mort, en 1743, on découvre que la succession du sieur Dugrou est criblée de dettes. Son fils est obligé de vendre aux enchères la plupart des biens de son père. En 1746, c’est un médecin du nom de Raymond qui acquiert le domaine pour 42 000 livres. Il s’empresse de le revendre à un bourgeois d’Eyguières (Bouches-du-Rhône, Joseph Jean, négociant en huile d’olives, le 16 décembre 1747.

Génération I (branche aînée)

 Étienne Jean, marié avec Jeanne Nouguier, dont

Génération II

 Henry-Joseph Jean, seigneur de Sulauze, bourgeois, négociant en huile, né vers 1688, décédé le 30 juin 1772 à Eyguières (13).

Possesseurs d’importants biens fonciers à Eyguières, il achète le domaine au sieur Raymond pour 42 000 livres. En 1750, il obtient de la duchesse de Villars, princesse de Martigues, le droit de prélation qui lui permet d’agrandir son domaine au dépend de ses concurrents éventuels.

Marié le 28 avril 1710 à Eyguières (13) avec Rose Chave, née vers 1689, décédée le 15 novembre 1747 à Eyguières (13), fille de Damien et de Isabeau Benoit, d’où :

1° Étienne, né le 8 mars 1711 à Eyguières (13), y décède le 19 mars 1714.

2° Joseph, qui suit.

3° Marie, née le 13 octobre 1715 à Eyguières (13), y décède le 12 janvier 1717.

4° Marie-Thérèse, née le 11 août 1717 à Eyguières (13), y décède le 17 septembre 1719.

5° Jean-Pierre, né le 5 octobre 1719 à Eyguières (13), y décède le 7 octobre 1743.

6° Marie-Thérèse, née le 2 mai 1722 à Eyguières (13), y décède le 13 juin 1724.

7° Henry-Étienne, qui suivra, seconde branche cadette.

8° Agnès, née et décédée le 23 novembre 1725 à Eyguières (13).

9° Marie-Agnès, née le 17 mars 1731 à Eyguières (13), mariée le 27 avril 1750 à Eyguières (13) avec Jacques-Laurent Giraud, né vers 1716 à Pélissanne (13), fils de Laurent et de Magdeleine Bernard.

Génération III

Joseph Jean de Sulauze, seigneur de Sulauze, bourgeois, marchand négociant, né le 22 mai 1713 à Eyguières (13), décédé le 16 février 1780 à Eyguières (13).

Emancipé par son père en 1750, il reçoit à cette occasion la seigneurie de Sulauze, promis lors de son contrat de mariage. Il se lance à son tour dans une campagne d’achat de terres bordant Sulauze. En parallèle, il met son domaine en valeur en plaçant des fermiers qui doivent le reconnaître comme seigneur et lui payer une redevance annuelle.

Marié le 18 avril 1735 à Eyguières (13) avec Marie-Anne-Ursule Payan, née le 30 mai 1715 à Eyguières (13), décédée le 9 octobre 1794 à Eyguières (13), fille d’André, bourgeois, et de Françoise Vaisse, d’où :

1° Henry-André-Joseph, né le 24 janvier 1737 à Eyguières (13), y décède le 13 août 1737.

2° Christine-André-Joseph, qui suit.

3° Jean-Pierre-Louis, capitaine au régiment de Bretagne, né le 16 février 1741 à Eyguières (13), décédé en 1802.

4° Henry-Étienne-Dominique, qui suivra, première branche cadette.

5° Marie-Agathe, née et décédée le 25 juillet 1744 à Eyguières (13).

6° Joseph-Léonard-Germain, né le 1er août 1749 à Eyguières (13), y décède le 6 mai 1753.

7° Jeanne-Thérèse, née et décédée le 25 octobre 1750 à Eyguières (13).

8° Jeanne, née et décédée le 11 janvier 1752 à Eyguières (13).

Génération IV

Christine-André-Joseph Jean de Sulauze, seigneur de Sulauze, avocat au Parlement de Provence, né le 15 juin 1739 à Eyguières (13), décédé le 8 prairial an XIII (28 mai 1805) à Saint-Chamas (13). Marié en 1ère noces le 25 octobre 1763 à Martigues, paroisse de Ferrières (13), avec Anne-Madeleine Pistoye, née le 11 avril 1739 à Martigues, paroisse de Ferrières (13), décédée le 15 février 1779 à Cavaillon (84), fille de Mathieu, docteur en médecine, et de Marie-Françoise Roussin ; et en 2ème noces le 8 fructidor an IV (25 août 1796) à Saint-Chamas (13) avec Agathe-Adélaïde Pellissier, née le 3 août 1750 à Saint-Chamas (13), y décédée le 29 janvier 1826, fille de Vincent et Marguerite Michel, veuve de Joseph Cler.

D’où du premier mariage uniquement :

1° Anne-Thérèse-Émilie, née le 14 octobre 1764 à Eyguières (13), y décède le 15 novembre 1791.

2° Marie-Julie-Victoire, née le 5 mars 1766 à Eyguières (13).

3° Ursule-Josèphe-Sophie, née le 14 novembre 1767 à Eyguières (13).

4° Henry-Joseph-Pascal, né le 15 avril 1770 à Eyguières (13), y décède le 12 mai 1772.

5° Anne-Josèphe-Christine, née le 26 septembre 1772 à Eyguières (13).

6° André-Joseph-Gustave, né le 7 juin 1775 à Eyguières (13).

Génération IV (Première branche cadette)

Henry-Estienne-Dominique Jean  de Sulauze, propriétaire, né le 5 août 1743 à Eyguières (13), décédé le 8 janvier 1813 à Eyguières (13). Marié le 3 juillet 1777 au Cap Français (Saint-Domingue [Haïti]) avec Marie-Jeanne Claveau, née à Nantes (44), décédée avant 1811, fille de Jean, marchand, et de Marie-Madeleine Lumineau, d’où au moins :

1° Benjamin, né le 13 janvier 1775 au Cap Français (Saint-Domingue [Haïti]).

2° Claude, né le 25 avril 1777 au Cap Français (Saint-Domingue [Haïti]), décédé le 16 décembre 1804 à Ocracok (Caroline-du-Nord, USA). Marié le 28 juin 1804 à Philadelphie (Pennsylvanie, Etats-Unis d’Amérique) avec Suzanne-Rose Beauveau, née le 18 mai 1785, fille de Jean-Pierre-Hyacinthe et de Elizabeth Brown.

3° Thimothée, qui suit.

Génération V

Thimothée Jean  de Sulauze, propriétaire, percepteur des contributions directes, né le 2 mars 1792 à Cap-Français (Haïti), décédé le 28 octobre 1834 à Marseille (13). Marié le 15 mai 1811 à Marseille (13) avec Marie-Thérèse-Justine Jourdan, née le 29 juin 1791 à Marseille (13), décédée le 8 novembre 1858 à Marseille (13), fille de Joseph-Auguste, négociant, et de Marie-Françoise Nicolas, d’où :

1° Marie-Augustine-Justine, née le 8 novembre 1813 à Marseille (13), y décède le 7 avril 1892. Mariée le 23 juin 1842 à Marseille (13) avec Jacques-Philippe Faure, négociant, né le 18 février 1813 à La Voulte (07), décédé avant 1892, fils de Louis-Charles-René, négociant, et de Marguerite-Élisabeth Canaud.

2° Marie-Marthe-Justine-Eudoxie, née le 30 juillet 1817 à Marseille (13).

3° Désiré-Alfred, qui suit.

4° Noël-François-Jules, né le 29 janvier 1820 à Marseille (13), décédé le 26 février 1898 à Birmandréis (Algérie). Sans alliance.

Génération VI

Désiré-Alfred Jean  de Sulauze, magistrat, propriétaire, né le 23 août 1818 à Marseille (13), décédé le 21 février 1898 à Birmandréis (Algérie). Marié le 2 septembre 1854 à Mustapha (Algérie) avec Marie-Louise Chatel, née le 1er octobre 1826 à Paris (75), décédée le 30 septembre 1899 à El Biar (Algérie), fille de Pierre-Louis-Félicité, propriétaire, et de Marie-Catherine Duverger, d’où :

1° Casimir-Eugène, qui suit.

2° Louis-Justin-Édouard, né le 27 avril 1857 à Alger (Algérie), y décède le 27 mars 1861.

3° Julie-Louise-Marie-Gabrielle, née le 21 juin 1860 à Mustapha (Algérie). Mariée le 11 février 1879 à Alger (Algérie), avec Henri-Étienne, baron de Vialar, officier d’infanterie, né le 25 octobre 1848 à Toulouse (31), décédé le 17 octobre 1922 à El Biar (Algérie), fils de Antoine-Étienne-Augustin, baron de Vialar, et de Félicité Raffinel.

4° Jules-Casimir-Auguste, attaché de cabinet du Préfet, né le 3 août 1862 à Mustapha (Algérie), décédé en 1901. Marié le 4 mars 1889 à Alger (Algérie) avec Emma-Claire Roquemaire-Muraire, née le 27 février 1870 à Alger (Algérie), fille de Marius, représentant de commerce, et de Lucie Dupont, d’où :

- Georges-Alfred-Lucien, né le 23 janvier 1889 à Alger (Algérie), décédé en 1907.

Génération VII

Casimir-Eugène Jean  de Sulauze, administrateur adjoint, né le 13 juillet 1855 à El Biar (Algérie), décédé le 2 juillet 1905 à Alger (Algérie). Marié le 12 février 1884 à El Biar (Algérie) avec Jeanne-Henriette-Marie-Joséphine Pasquier de Franclieu, née le 30 mars 1859 à El Biar (Algérie), décédée le 7 août 1933 à Ménerville (Algérie), fille de Camille-Henri-Maurice, comte de Franclieu, et de Jeanne-Marie-Victorine Rouher de Juliac, d’où :

1° Louise-Marie-Joséphine-Désirée, née le 19 mars 1890 à El Biar (Algérie), décédée en 1971. Mariée le 8 octobre 1912 à El Biar (Algérie) avec Jean-Roger Billiard.

2° Gabrielle-Marie, née le 3 août 1891 à El Biar (Algérie). Mariée avec Fernand de Redon de Colombier.

3° Constance-Henriette-Marie-Louise, née le 24 février 1893 à El Biar (Algérie), y décède le 4 décembre 1902.

4° Camille-Alfred-Marie, né le 28 juillet 1894 à El Biar (Algérie). Marié le 27 janvier 1922 avec Marie-Anne Pousset, d’où 8 enfants.

5° Alfred-Henri-Marie, né le 27 janvier 1896 à El Biar (Algérie), décédé le 2 novembre 1975 à Nantes (44). Marié le 9 septembre 1918 à Alger (Algérie) avec Irène-Delphine Cohe, née le 6 mars 1893 à Santiago (Chili), décédée le 5 octobre 1958 à Ménerville (Algérie), d’où 5 enfants.

6° Marguerite-Marie, née le 21 octobre 1897 à El Biar (Algérie), décédée en 1922. Mariée le 22 juin 1921 à El Biar (Algérie) avec Édouard Guieysse.

 

Génération III (Seconde branche cadette)

Henry-Étienne Jean  de Sulauze, négociant, né le 31 mai 1723 à Eyguières (13), décédé le 9 décembre 1788 à Eyguières (13). Marié le 22 novembre 1756 à Eyguières (13) avec sa cousine Marie-Thérèse Chave, née le 18 juin 1733 à Eyguières (13), décédée le 10 floréal an XIII (30/04/1805) à Eyguières (13), fille de Jean-Antoine et de Thérèse Guidon, d’où :

1° Henry-Jules-César, qui suit.

2° Marie-Anne-Thérèse, née le 16 décembre 1758 à Eyguières (13), y décède le 23 décembre 1758.

3° Julie-Marie-Thérèse, née le 12 décembre 1761 à Eyguières (13), y décède le 11 mars 1763.

4° Étienne-Louis-Auguste, né le 19 novembre 1764 à Eyguières (13), y décède le 13 mai 1767.

 

Mariages croisés entre la famille Jean de Sulauze et la famille Chave.

Mariages croisés entre la famille Jean de Sulauze et la famille Chave.

Génération IV

Henry-Jules-César Jean  de Sulauze, négociant, né le 31 juillet 1757 à Eyguières (13). Marié le 3 septembre 1781 à Eyguières (13) avec sa cousine Jeanne-Marie Chave, née le 19 mai 1760 à Eyguières (13), fille de Jean-Damien, avocat, et de Marie-Magdeleine Clareton, d’où :

1° Marie-Thérèse-Clotilde, née le 13 avril 1783 à Eyguières (13), y décède le 10 septembre 1793.

2° Henry-Joseph-Damien, né le 18 mars 1786 à Eyguières (13).

3° André-Philippe-Henry, né le 29 novembre 1787 à Eyguières (13), y décède le 27 fructidor an IX (15 août 1801).

4° Henry-Marie-Frédéric, né le 14 mai 1791 à Eyguières (13), y décède le 4 vendémiaire an X (26 septembre 1801).

5° Henry-Victor-Flavius, né le 27 février 1793 à Eyguières (13).

6° Marie-Désirée, née le 9 frimaire an VI (29 novembre 1797) à Eyguières (13), y décède le 6 ventôse an VIII (25 février 1800).


Sources

  • Les dépouillements systématiques des B.M.S. et N.M.D. d’Eyguières réalisés par Reine Michel, Geneviève Padovani et Sébastien Avy. Chaque date a été vérifiée sur le site des AD13.
  • Les registres paroissiaux et d’état civil des communes d’Eyguières, de Saint-Chamas, de Martigues et de Marseille, originaux numérisés mis en ligne sur le site des Archives départementales des Bouches-du-Rhône.
  • État civil européen d’Algérie, mis en ligne sur le site des Archives Nationales d’Outremer (ANOM).

Bibliographie

  • Giroussens (Christian), La création du fief de Sulauze, bulletin n°16 des Amis du Vieil Istres, 1994.
  • Giroussens (Christian), Les pérégrinations des Jean de Sulauze, bulletin n°21 des Amis du Vieil Istres, 1999.