Le balouard des Baux-de-Provence

Sur cette carte à laquelle l’éditeur du début du siècle dernier se contente de donner pour légende « Vue d’Ensemble », nous reconnaissons cette rue que les habitants des Baux-de-Provence ont longtemps appelé balouard, c’est-à-dire « boulevard » en provençal. Construite sur le terre-plein du rempart, on arrivait dans cette rue en passant un portique fortifié détruit aux alentours de 1890. À proximité se trouvait l’hôtel de ville reconstruit en 1634 par Hermentaire Carbonnel sur les bases d’un bâtiment qui avait précédemment abrité le corps de garde de la ville. Sous l’Ancien Régime, il se trouvait là un pilori.

bauxgene

Photographie : coll. pers. Jean Marie Desbois
(cliquez sur l’image pour l’agrandir)