L’effondrement de la maison de l’avocat (Aix-en-Provence, 20 janvier 1660)

Un bruit terrible se fait entendre dans la ville d’Aix en ce mois de janvier 1660, un bruit causé par l’effondrement soudain d’une maison appartenant à Monsieur Jean-François de Citrany, avocat issu d’une célèbre famille aixoise d’hommes de loi, notaires et avocats. Terrible aussi est le bilan de l’accident : deux enfants de la famille1, Léon2, 5 ans, et Catherine3, 7 ans, ont péri ! Quelques heures après, ils sont ensevelis dans l’église du couvent des Grands-Carmes et le religieux qui rédige l’acte de sépulture, peu prolixe, laisse pourtant entrevoir le drame.

Registre des sépultures du couvent des Grands-Carmes d'Aix
« Nous avons ensevely ce vingtieme Janvier dans nostre Eglise et sous La banque de nostre Dame de Lescapulaire Leon de Citrani et Catherine de Citrani sa sœur qui tous deux furent excrasés sous la ruine de la maison de leur Père. »
avocat-17e

Notes

1 Les enfants sont nés du mariage de Jean-François de Citrany, avocat au parlement de Provence, conseiller du roi auditeur et archivaire en la cour des Comptes, né à Aix le 4 février 1601, avec Anne de Crousil, de Marseille. Pour davantage de renseignements sur cette famille, consultez le site de Charles Ordinis.
2 Léon de Citrany, baptisé le 2 décembre 1654 en l’église de la Madeleine.
3 Catherine de Citrany, baptisée le 14 mai 1652 en l’église de la Madeleine.

Source

  • Registre des sépultures du couvent des Grands-Carmes d’Aix, AD13 202E 87.
  • Anecdote signalée par Jean Marie Desbois.
  • Illustration : Avocat, dessin, Bibliothèque nationale de France, coll. Roger de Gaignières (1642-1715), bnf.fr.
English