Mort dans les marais (Maussane, 2 août 1762)

L’an mil sept cens soixante deux et le troisième jour du mois d’aoust, a été enterré dans le cimetière de cette paroisse André Chinet, travailleur, âgé d’environ trente huit ans, mary de Jeanne Claire, habitant sur la paroisse de Mouriès, faisant profession de la religion cath[olique] apost[olique] et rom[aine], décédé subitement depuis hier dans cette paroisse sur l’isle de M. de Monblan où il se trouvoit casuellement pour travailler dans les marais, témoins messire Aubert, chapelain dud. seigneur de Monblan, et Joseph Blanc, prêtre de Maussane, soussignés, Joseph Boyer et autres qui l’ont accompagné jusqu’au tombeau, tous illiterés.
[Aubert prêtre, Blanc prêtre, Laugier curé]
  • Registre paroissial de Maussane


Commentaires

  1. Anonymous dit :

    Et oui :
    Le nom moderne « Maussane » dérive du provençal mausano (« malsaine »), en référence aux marais qui existaient jusqu’au XIX …

    surian13

  2. Gramaci
    es magnifi de sèmpre, mai es mies que jamai plus !!

    Bastian

  3. Gramaci tambèn pèr aquest coumentàri.