Une famille provençale : les Séguiran

 

© Sébastien Avy, 2013.

© Sébastien Avy, 2013.

Seigneurs de Vauvenargues, d’Auribeau, de Bouc et de Gardanne

Voici une généalogie de la famille de Seguiran, établie par les soins de M. Charles Ordinis, que nous remercions vivement.

Armes : d’azur au cerf saillant d’or. Sources imprimées : F-P. Blanc, thèse droit 1971 ; H&G. 1987 p.188. ; AN. 1864 p.403 notice reprise dans le Nobiliaire de Provence. Artefeuil t.III p.391-2.

I – Guillaume Seguiran cordonnier à Barjols, père de :


II – Monet Seguiran cordonnier à Barjols, marié en 1412 avec Mondete Bastier, fille de Luquet, dont :


III – Isnardet Seguiran notaire à Barjols, marié avec Baude Lochon, dont :

1.Melchion qui suit,

2.Antoine Séguiran

3.Barnabé Séguiran marchand à Barjols, épouse Hugone Aurran.

4.Jean Pierre Séguiran marchand à Barjols, épouse Hélionne de Raphélis.

5.Catherine Séguiran épouse Jacques Palisent.

6.Douce Séguiran épouse Guillaume Jean.

7.Marguerite Séguiranépouse Jean Gavot.

8.Sancie Séguiran épouse Jean Ebert.


IV – Melchion Séguiran seigneur de Vauvenargues, que lui lègue Thomas de Jarente maître d’hôtel et chambellan du roi René, dont il était l’avocat (le sieur de Jarente avait rendu foi et hommage de cette seigneurie le 17.10.1485 au roi Charles VIII de qui il l’avait lui-même reçue), également seigneur de Bouc, assesseur de la ville d’Aix en 1497, conseiller laïque au parlement de Provence en 1502, décédé le 16 janvier 1509 à Vauvenargues, épouse Marguerite Crose, fille de Stéphane, dont :

1.Guillaume qui suit,

2.Boniface de Séguiran avocat, seigneur de Vauvenargues et de Claps, teste le 31 octobre 1521 devant Claude Maliverny notaire à Aix puis le 11 janvier 1564 devant Guillaume Brueys notaire à Aix, il prit le parti du Connétable de Bourbon contre le roi et fut condamné à mort, mais ayant pris la fuite, il fut décapité en effigie seulement puis grâcié par François 1er en 1529 et 1533, décédé après septembre 1560, épouse le 14 août 1514 à Aix, Jehanne Matheron, née vers 1495, décédée avant 12 septembre 1560, fille de Jehan Matheron ou Mataron, seigneur de Peynier, et de Louise d’Ortigues et petite-fille de Michel Matheron et d’Anne de Boutaric; elle avait pour soeur Louise Matheron mariée en 1504 à Rolin Barthélémy sieur de Sainte-Croix. Dont :

1.Marguerite de Seguiran dame de Vauvenargues, teste le 22 juillet 1570 à Aix devant Blaise Brueys notaire, épouse 1) en 1545 Anthoine Lochon. 2) pc du 29 novembre 1548 à Aix, François de Clapiers, savant juriste, reçu conseiller à la Cour des Comptes en 1556, lieutenant particulier au siège d’Aix, premier conseiller au parlement par brevet du 17 octobre 1571, seigneur de Vauvenargues, né en 1524 à Aix, décédé le 25 avril 1588 à Aix, âgé de 64 ans, fils de Jean de Clapiers seigneur de Pierrefeu, premier écuyer du roi Robert, et de Marguerite d’Agoult d’Ollières.

2.Jeanne de Seguiran dame de Claps, épouse en 1549 Jean de Fortis, né en 1522 à Avignon, fils de Bertrand Fortis juge de la cour temporelle du Pape à Avignon, et de Marguerite de Gérard.

3.Marie Séguiran inhumée le 6 octobre 1632 à Vauvenargues, épouse en 1574 à Aix, Alexis Boisson, inhumé le 23 août 1621 à Vauvenargues, fils de Louis Boisson et d’Andrieve Gautier.

3.Pierre Séguiran assesseur d’Aix en 1545, consul en 1557 alors aussi docteur, assesseur en 1563, épouse Antorone Mataron d’où :

1.Gaspard de Seguiran écuyer, seigneur d’Auribeau, assesseur d’Aix en 1577, teste le 27 juillet 1583 à Aix, épouse pc du 18 février 1569 à Aix, Elisabeth alias Isabeau Magnan d’Auribeau fille de feu Louis seigneur d’Auribeau, et de Marie de Jarente de la Bruyère. D’où :

1.Annibal de Séguiran seigneur d’Auribeau, épouse pc du 21 avril 1600 Lucrèce d’Agar fille de Jean célèbre conseiller au parlement de Provence, et de Suzanne d’Agoult d’Ollières. D’où :

1.Gaspard de Séguiran seigneur d’Auribeau, épouse ? 1) en 1630, Ne Guicharde. 2) en 1632 Marguerite Roustan. 3) en 1636, Anne du Périer. 4) en 1640 Marguerite Lieutaud. D’où,

du troisième mariage :

1.Ne de Séguiran épouse en 1656 Jacques Mourgues.

2.Magdeleine de Séguiran d’Auribeau épouse en 1664, Marc Antoine de Vitalis.

du quatrième mariage :

3.Ne Séguiran épouse en 1665 Nicolas Roche.

4.Ne Séguiran épouse en 1672 N. Escrivant.

4.Antoine Séguiran

5.Louise Séguiran épouse en 1519, N. d’Arpille.

6.Jehanne Séguiran épouse en 1517, Claude Montagne d’où :

7.Honorade de Séguiran-Vauvenargues née à Vauvenargues, épouse Jean d’Arcussia, fils de François II d’Arcussia, chevalier, et de Madeleine d’Esclapon dame d’Esparron de Pallières.

8.Petrone Seguiran épouse Pascal de Colonia licencié, assesseur d’Aix en 1507, fils de Mathieu et d’Inafride de Falarde. La famille de Colonia était venue à Aix avec son ayeul, Pierre de Colonia originaire du lieu de Tarascanho en Piémont, et à qui le chapitre de Saint-Jean d’Aix donne à nouveau à bail une basque de quatre carterées au terroir d’Aix quartier de Moissac, le 15 juillet 1445 (Roux-Alpheran t.2 p.545).


V – Guillaume de Seguiran ou Melchion, coseigneur de Vauvenargues, teste le 21 décembre 1544 à Aix, épouse le 20 janvier 1512 à Aix, Magdeleine Bompar, fille de Vincent Bompar et d’Alayone Girard ; de la famille Bompar de Magnan. D’où :

2.Henri qui suit,

3.Pierre Séguiran conseiller du roi, épouse pc du 18 février 1569, Marie Jerente fille de feu Arnaud et d’Antonette Merle.

4.Antonette Séguiran fille de Melchion épouse 1) en 1540, Jehan Viguier 2) en 1562, Barthélémy Michel ; elle teste le 11 janvier 1564 à Aix. D’où, du premier mariage :

5.Marie de Seguiran épouse 1) en 1552 Jehan de Villaris. 2) en 1559 Jean de Giraud, médecin d’Hyères, fils de Pons de Giraud et d’Honorade de Cambe.

6.Jehan de Séguiran écuyer, épouse le 7 janvier 1565 à Aix, Perette ChauletChaullet docteur en droit, assesseur d’Aix en 1559, et de Monete Durand, d’où : fille de Blaise

1.Magdeleine de Séguiran épouse en 1583 à Aix, Pierre de Castillon fils d’Honoré et de Claudine Pignoli. D’où :

2.Jean de Séguiran épouse 1) en 1607, Honorade de Mérilhon fille de Charles de Mérilhon, et soeur de Ne de Mérilhon mariée en 1614 à N. Savornin. 2) en 1612, Marguerite de Beaumont. D’où, du premier mariage :

1.Jean de Séguiran procureur au Parlement, épouse le 17 mai 1644 à Aix, Marguerite Marthe Chassignolles fille de Joseph de Chassignolle, et d’Anne Marguerite du Brieu (mariés en 1597), d’où :

1.Marguerite de Séguiran décédée le 17 mars 1690 à Aix, épouse le 12 décembre 1675 à Aix, César de Miollis né en 1657 à Villecroze (Var) procureur au parlement, décédé le 20 mars 1733 à Aix, âgé de 76 ans, fils de Pierre Miollis (1625-1697) trésorier de la taille à Villecroze, et d’Isabeau Carbonnel, de Moustiers Sainte-Marie.

2.Ne de Séguiran épouse en 1681 Joseph Bonnet.

3.Balthazar de Séguiran


VI – Henri de Séguiran seigneur de Bouc, avocat, décédé avant 1604, épouse le 13 janvier 1552, Antorone de Malespine fille de Laurent de Malespine seigneur de Montjustin, tiers-consul d’Aix de 1557 à 1562, et d’Honorade Aguillenc ou d’Aguillenqui, et petite-fille d’Emeric de Malespine seigneur de Montjustin et Alanson, d’une famille de juifs convertis, et de Douce Turelli ; d’où :

1.Antoine qui suit,

2.André de Séguiran docteur en droit, avocat à la Cour, épouse pc du 30 novembre 1604 à Aix, Honorade de Badet fille d’Antoine, seigneur de Gardanne, conseiller du roi, et de Florette des Gras. D’où :

1.Anne de Séguiran épouse en 1621, Pierre Simon.

2.Henri de Séguiran Badet seigneur de Gardanne, avocat à la Cour, épouse pc du 2 décembre 1635 à Aix, Anne de Puget fille de Jean, seigneur de Fuveau, et de Marguerite Castillon.

3.Jehanne de Séguiran épouse le 22 avril 1575 à Aix, Honoré FerrierFerrier bourgeois d’Istres et d’Antoinette Dedons. bourgeois, né à Istres, décédé le 27 novembre 1604 à Istres, fils de Guillaume

4.Anne de Séguiran épouse en 1579, N. Negrel.


VII – Antoine de Séguiran seigneur de Bouc, conseiller puis président au Parlement, premier président de la chambre des comptes d’Aix, né le 27 juin 1562 à Aix, décédé en 1625 à Aix, âgé de 63 ans, épouse pc du 23 février 1587, Marie de Gaufridy ou Gaufroy fille de Guillaume sieur de la Galinière, et de Marie de Bourdon. D’où :

1.Anne de Séguiran née en 1588, épouse en 1602 Jean François de Clapiers Seguiran fils de Boniface et de demoiselle de Barthélémy.

2.Guillaume qui suit,

3.Antoine de Séguiran de Bouc chevalier de Malte en 1636.

4.Henri de Séguiran co-seigneur de Bouc, appelé le comte de Bouc, premier président de la cour des Comptes d’Aix, né en 1594, décédé en 1669, épouse en 1615, Suzanne Fabri de Calas fille de Reynaud seigneur de Callas, et de Suzanne de Caradet, et demi-soeur de Nicolas Claude Fabri de Peiresc (1580-1637) né de Marguerite de Bompar-Magnan; d’où :

1.Catherine dite Madeleine de Séguiran épouse en 1634, son parent, André Anne de Forbin seigneur de Sainte-Croix, conseiller à la chambre des Comtes et Aides de Provence, fils de François seigneur de la Fare, conseiller à la chambre des Comptes, et de Lucresse de Barthélémy (fille de Rolin et de Madeleine de Clapiers Séguiran).

2.Reynaud de Séguiran épouse Sylvie de Gionis de la Roche fils de N. et de Madeleine de Palandon, d’où :

1.Magdeleine de Séguiran de bouc dame de Bouc, décédée le 18 janvier 1739 à Aix, épouse le 3 août 1673 à Sainte-Madeleine, Marc Antoine d’Albertas baron du Dauphin, seigneur de Saint-Maime, grièvement blessé par un coup de canon, meurt des suites de ses blessures le 18 mars 1684, âgé de 41 ans, né en 1643 à Marseille, fils d’Antoine (1606-1687), seigneur de Saint-Maime et de Jouques, et de Marquise de Vento.

2.Suzanne de Séguiran épouse en 1683, Louis d’Aymar fils de Louis et de Catherine d’Audiffret.

5.Jehanne de Séguiran née en 1598, épouse 1) le 1er février 1623 à la Madeleine d’Aix, Pierre de Laurens de Peyrolles fils de Pierre et de Magdeleine d’Albertas. 2) en 1634 Annibal Vinaud.


VIII – Guillaume de Séguiran co-seigneur de Bouc, avocat à la Cour, épouse 1) le 23 février 1656, Jeanne d’Audiffret fille de Louis consul de Marseille en 1634, et d’Anne de Cornier. 2) pc du 1er juillet 1618 à Aix, Magdelaine de Michaelis fille de Nicolas, écuyer, et de Diane de Geoffroy ; d’où, du second mariage :

1.François de Séguiran épouse en 1656, Anne d’Audiffret fille de Louis et d’Anne de Cornier.

Diane de Séguiran épouse pc du 11 septembre 1653 à Aix, Charles de Voland seigneur d’Aubenas, Solignac et Entrepeires, consul en 1664, fils de Charles seigneur d’Aubenas, et de Jeanne de Matheron dame de Solignac sa seconde épouse.

« Ces filiations ont été constituées entièrement à partir de l’Inventaire de la série B des Archives des Basses-Alpes, ouvrage dense dû au travail remarquable de l’archiviste de l’époque M. Isnard. Tous les éléments sont donc contrôlables. Quelques compléments (relevés de naissances notamment) ont été empruntés à des généanautes qui voudront bien m’excuser de ne pas les citer, mais qui auront sûrement le plaisir de voir leurs efforts relayés. » (Ch. Ordinis)

 

Retrouvez les généalogies provençales de Charles Ordinis, sur le site http://genobco.free.fr/