Comment faire facilement un relevé généalogique

acte-de-bapteme-jacques-ratton

Faire un relevé généalogique ne devrait pas poser de problème technique. La seule question à se poser est la motivation à le faire.
Heureusement, relever quelques actes est toujours mieux que de n’en relever aucun et les mettre à disposition des autres est un bien inestimable. À cet égard, la transmission gratuite et désintéressée est ce qui permet réellement de trouver du plaisir à ce travail. Savoir que des personnes n’ont pas besoin de payer le moindre abonnement pour accéder à vos recherches est enrichissant et ajoute au plaisir du relevé en lui-même. Recevoir des messages de remerciement est certainement la grande joie du releveur.

>>Le site des relevés GénéProvence : gratuit collaboratif<<

Donc, sachez que même si avez très peu de temps, même quelques actes relevés peuvent avoir une grande utilité pour ceux qui vous liront.
Sachant qu’en moyenne il faut compter entre 30 secondes et une minute pour relever un acte, vous pouvez relever une centaine d’actes en seulement une heure. Et si c’est un acte de naissance et que vous relevez, outre le nom de l’enfant, celui de ses parents et des parrains, ce sont 5 personnes qui retrouvent vie en quelques secondes. Et donc 500 pour seulement 100 actes relevés ! Quel plaisir, n’est-ce pas ?
L’acte de mariage prend lui un peu plus de temps, mais il implique plus de personnes : jusqu’à 12 par acte (les mariés, leurs ex-conjoints, leurs parents et les quatre témoins).
Ce préambule passé et la garantie que vous allez trouver un vif plaisir à rentrer dans la peau d’un releveur, sachez que vous n’avez pas besoin d’un grand matériel informatique :
Un ordinateur, une connexion Internet et d’un tableur informatique du genre Excel ou sa version gratuite OpenOffice (ou autres).
Les exemples cités ici auront été faits via Excel mais sachez que vous pouvez faire exactement la même chose avec OpenOffice.

On commence ?

Vous commencez par ouvrir le site des Archives à la page dont vous voudrez faire le relevé. Vous pouvez y accéder aisément en entrant sur le lien relatif aux registres paroissiaux ou aux registres d’état-civil, selon ce que vous souhaitez réaliser.
L’idéal est d’avoir deux écrans partagés : l’un est utilisé par la page du registre, l’autre par votre tableur.
Mais si ce n’est pas votre cas, pas d’inquiétude.
Vous pouvez réserver par exemple le haut de votre écran à votre relevé et le bas au registre.

image01

Concernant la feuille de relevé, téléchargez celle qui vous est fournie par GénéProvence et qui constitue la référence pour tout relevé. Vous pouvez y accéder en cliquant ici : formulaire-vierge. Vous obtiendrez le téléchargement d’un fichier Excel, mais, rassurez-vous, il est tout à fait utilisable sur un logiciel gratuit comme OpenOffice.
En ouvrant ce fichier, vous remarquerez qu’il est constitué de trois onglets : l’un concerne les relevés d’acte de baptême (ou de naissance), le deuxième les actes de mariage et le dernier les actes de sépulture (ou de décès).
Vous pouvez aller sur chacun des onglets, situé en bas à gauche de la page, en cliquant dessus.

image02

Sur chacun de ces onglets a été laissé un modèle qui vous guidera pour relever correctement l’acte. Bien entendu, ce modèle doit être supprimé, car c’est juste un exemple qui ne concerne pas votre registre.
Pour le supprimer, rien de plus simple. Sélectionnez la ligne concernée en cliquant sur le numéro de la ligne. image03
Puis, cliquez avec le bouton droit de votre souris et cliquez sur « supprimer ». image04
Vous êtes prêt à attaquer !
Relevez acte par acte et déposez dans chaque colonne l’information nécessaire.
Notez que sur chaque colonne figure son intitulé suivi d’un chiffre entre parenthèses. Ce chiffre indique le nombre maximum de caractères que vous devez mettre dans cette colonne. Au-delà de ce nombre, votre information sera tronquée par le site, ce qui est dommage.

N’oubliez pas !
Il existe en généalogie certaines normes :
– On met les patronymes en majuscules.
– On met l’accent sur les majuscules accentués : ROUVIÈRE et non ROUVIERE.
– Idem pour les prénoms : Étienne et non Etienne, Élizabeth et non Elizabeth.

Pensez à enregistrer régulièrement votre travail pour ne pas le perdre.
Vous pouvez dès lors le transmettre au site en contactant l’administrateur. Votre relevé sera en lige dans les heures qui suivent et votre nom figurera sur chaque acte que vous avez relevés.