04 – Seyne

Les rémunérations du curé (Seyne, 25 mars 1784)

seyne

« Le 25 mars 1784, il a été délibéré au conseil de la communauté qu’à l’avenir on joindra les honoraires de la théologale qui consistent à trente livres pour prêcher aux fêtes solennelles, aux honoraires du Carême qui consistent à 120 livres et qu’on ne donnera plus au prédicateur du Carême un quartier de veau, comme il s’était toujours pratiqué, mais qu’on lui fera