13 – Grans

Un chaudron d’eau bouillante (Grans, 18 novembre 1755)

chaudron-eau-bouillante

« L’an mil sept cens cinquante cinq et le dix huit du mois de novembre est décédé, après s’être confessé, Antoine Riquet, travailleur, âgé d’environ vingt huit ans, et a été enterré dans le cimetière, natif du lieu de Gordes, diocèse de Cavaillon, mort pour être tombé casuellement dans un chaudron d’eau bouillante au moulin des Grignons.

Enfant assassiné (Grans, 6 mai 1774)

entree-de-grans-route-de-salon

« L’an mil sept cent soixante et quatorze et le six may a été enterré un enfant agé d’environ quatorze ans qui a été trouvé dans le terroir de ce pays : assassiné et l’avons enseveli en conséquence sur ordonnance du Sr lieutenant de juge en daste du jour d’hier signé Vallière lieutenant de juge en présence des témoins soussignés.

Meurtre ou accident ? (Grans, 17 août 1731)

grans-vue-sur-le-cours

« Mort d’un inconnu. Le dix-septième août 1731 dans notre cimetière, sans qu’il ait été reconû de personne, étant étranger et ayant eû la tête écrasée, présents et témoins Rd père Estienne Ricord, secondaire, et Sr Vincens Bruno Vallière, bourgeois, signé avec nous. » Registre paroissial de Grans Texte tranmis par Laurence Doré Photographie : DR.

Noyade de Joseph de Monteu (Grans, 6 novembre 1731)

Registre paroissial de GransTexte tranmis par Laurence Doré« L’an 1731 et le sixième novembre a été inhumé dans nôttre cimettière Joseph de Monteu, de Salon, âgé de quatre ans et demi, qui se noÿa hier dans la rivière, fils légitime et naturel de Guillaume de Monteu, salpetrier, et de Françoise Bernard ; présents les soubsignés Pignard prieurFr Es(tienne) Ricord prêtre second.

Dépouillé par les corsaires (Grans, 11 décembre 1715)

Registre paroissial de GransTexte tranmis par Laurence Doré« L’an 1715 et le onze décembre on a trouvé mort sur les deux heures du matin un homme inconnu qui se disoit de la ville de Marseille et demeurant dans la rue de Saint-Jean, chapelier de profession à ce qu’il disoit et qui, s’étant embarqué, avoit été dépouillé par quelques corsaires, il

Le berger assassiné (Grans, 8 mars 1739)

grans-vue-generale

« L’An mille sept cent trente neuf et le dixième jour de mars en vertu de l’ordonnance rendüe par le Sr de Coiffet, juge de ce lieu, le jour d’hier neufvième mars a été enseveli dans nôtre église parrossiale Joseph Cornille, berger, agé de vingt quatre ans, fils légitime et naturel de Jean Baptiste, hôte, et de Marie Vian, étant décédé

Le garnement de Grans (Grans, 28 juillet 1850)

grans-eglise

« Quelle aimable petite jeunesse que celle d’un village qui nous avoisine et qui se nomme Grans ! Si vous n’en voulez qu’un échantillon, voici : « Un enfant de 13 ans, un véritable moutard, fait, il y a quelques temps et un dimanche matin, un dîner avec ses camarades d’un âge aussi tendre que lui.