13 – Saint-Remy-de-Provence

10 sites archéologiques des Alpilles à voir absolument

Alpilles

Les Alpilles, massif de hautes collines des Bouches-du-Rhône, s’étendent sur une superficie relativement faible (50 000 hectares), mais elles concentrent une extraordinaire richesse de sites archéologiques qui atteste de l’attrait qu’elles ont exercé sur les hommes depuis la Préhistoire. Nous vous invitons à en découvrir dix, en précisant que la liste n’est pas exhaustive. Voici 10 sites à connaître pour avoir une bonne idée du passé des Alpilles. Les voici classés du plus ancien des sites au plus récent.

Joseph Hilaire (1863-1904), maire de Saint-Remy-de-Provence

Joseph Hilaire. DR.

[caption id="attachment_9421" align="alignleft" width="260"] Joseph Hilaire. DR.[/caption] Tho­mas Au­guste Ma­rie Jo­seph Hi­laire, plus sim­ple­ment con­nu sous le nom de Jo­seph Hi­laire, est né le 7 mars 1863 à Saint-Remy-de-Pro­vence (Bou­ches-du-Rhône), d’un père ban­quier, Al­bin Hi­laire, né vers 1826, et de Paule Ma­rie Vic­toire Du­maine, née vers 1836.

Tué par une roue (Saint-Étienne-du-Grès, 12 mai 1768)

charrette-bord-riviere

L’an mil sept cens soixante-huit et le douzième du mois de mai, Charles Hugues, ménager de la ville de Saint-Remy, fils naturel et légitime de Joseph Hugues, aussi ménager, et de Catherine Auran, âgé d’environ vingt-huit ans, venant de Tarascon, est tombé sous sa charrette où il a eu le malheur de mourir subitement sous une des roues qui l’a

La généalogie de Frédéric Mistral

portrait_frederic_mistral

Voyez aussi l’article La numérotation Sosa-Stradonitz. 1. Joseph Étienne Frédéric MISTRAL (Maillane, 08/09/1830 – Maillane 25/03/1914) épouse à Dijon (21) le 27/09/1876 Marie Louise RIVIÈRE (1857-1943). 2. François MISTRAL (Saint-Rémy 18/01/1771 – Maillane 04/09/1855) épouse à Maillane le 26/11/1828 : 3. Marguerite Adélaïde POULINET (Maillane 30/04/1803 – Maillane 25/08/1885). 4.

Baptême et relevailles dans la Provence de nos ancêtres

bapteme-enfant

Le baptême ne pouvait par avoir lieu si l’on n’avait pris, au préalable, la précaution de bien choisir qui serait parrain et marraine. Recevoir cette charge relevait à plus d’un titre du privilège, voire de l’honneur, et amenait du bonheur à qui l’accomplissait correctement. Ne disait-on pas notamment que lou peiririnage adus lou mariage (« le parrainage amène le mariage »).

L’adolescence dans la Provence d’hier

avant-le-bain-bouguereau

La première communion marquait généralement le passage de l’état d’enfant à celui d’adolescent. Cette période de la vie se terminait d’ordinaire à vingt ans pour les garçons, à l’âge de la conscription, où l’on devenait un homme, à vingt-cinq pour les femmes, à la Sainte-Catherine.

Les Antiques de Saint-Remy au temps de nos ancêtres

antiques-saint-remy

Saint-Remy-de-Provence, située au nord de la chaîne des Alpilles, abrite de nombreux monuments plus élégants les uns que les autres. Ces monuments, hérités de la glorieuse époque de la Provence romaine, donnent au village une âme à nulle autre pareille. C’est là que se dressait jadis la ville de Glanum dont le visiteur peut aujourd’hui voir les ruines remarquablement conservées.