Religion

Baptême d’un Turc (Aix-en-Provence, 1er avril 1730)

Cardin Lebretpar Hyacinthe Rigaud (1712)Le nommé Ali Mustafa, Turc de nation du royaume de Maroc, âgé d’environ trente et deux ans, instruit de la religion catholique, a été baptisé le premier avril mil sept cent trente par monseigneur l’illustrissime et révérendissime Jean Baptiste Antoine de Brancas, archevêque d’Aix, et a reçu le nom de Jean-Baptiste.Le parrain, haut et puissant seigneur

Mort après avoir abjuré (La Barben, 13 août 1670)

chateau-barben

Le 13 aoust 1670 Claude Clot de Mérindol âgé d’environ septante ans est décédé en la communion de n[ot]re s[ain]te mère Église dans le chasteau de La Barben, après avoir abjuré son hérésie, le corps duquel a esté inhumé dans le cimetière de l’église paroissiale de La Barben, s’estant iceluy confessé à moy curé de lad[i]t[e] église et receu le

Les aventures d’un esclave calabrais (Toulon, 25 juin 1725)

toulon-joseph-vernet

« L’an mille sept cent vingt-cinq et le vingt-cinquième du mois [de] juin, le nommé Jean Chela, âgé d’environ trente ans, natif de Couchereau, en Calabre, ayant été fait esclave par les Turcs il y a environ seize ans, ayant dans la suite renoncé à la religion chrétienne et embrassé la secte de Mahomet, étant touché d’un véritable désir de

Un enterrement par mauvais temps (Vergons, 12 décembre 1731)

cimetiere-Caspar_David_Friedric

« L’an susdit et le douze décembre a esté ensevelie Thérèze Maurin, fille d’Hylaire et de Marie Thérèze Maurin, morte depuis le jour précédent, âgée de [...] mois, et faut note[r] qu’icelle a esté ensevelie dans la chapelle de St Bernard à cause des abondances des neiges et des mauvais tems qui rendoient le chemin du cim[etiè]re impraticable, dont on proteste,

Michel Mazarin (1605-1648), un archevêque d’Aix controversé

Intérieur de l'église de la Minerve, à Rome, où est inhumé Michel Mazarin. © J.-Ch. Benoist, 2007,  GNU Free Documentation License version 1.2 et suiv.

Michel Mazarin (né Michele Alessandro Mazzarini le 1er septembre 1605 à Pescina – mort le 31 août 1648 à Rome), professeur de théologie, religieux dominicain, fait maître du sacré palais par le pape Urbain VIII [1], né dans une famille romaine, est archevêque d’Aix-en-Provence de 1645 jusqu’à sa mort, cardinal, vice-roi de Catalogne et ambassadeur extraordinaire à Rome.