Suicide

Cervelle brûlée (Marseille, 5 octobre 1793)

chatterton

« L’an second de la Répulique française, le 6 octobre 1793, après midi, pardevant nous, officier public de cette ville de Marseille et dans la maison commune, est comparu le citoyen Claude Durand, premier assesseur suppléant au défaut du juge de paix du cinquième arrondissement du canton de Marseille, pour se conformer à l’article 8 du titre 5, section 5,

Sui­ci­de de la veu­ve Boyer (Mar­seille, 5 dé­cem­bre 1793)

maisons-quartier-panier-marseille

État civil Marseille, municipalité unique « L’an second de la République française, le seize frimaire après midi, […] nous arrive ce jourd’huy une expédition en forme de verbal […] dressé le jour d’hier, par lequel il conste que, dans [l]a maison d’habitation [du juge de paix], sur les sept heures du soir, est comparu le citoyen Esquier, maçon, lequel a

Le suicide de Cromaria (Marseille, 4 novembre 1793)

rue-centre-ancien-marseille

L’an second de la République française, le quatorze de second mois, après midi, pardevant nous, officier public de cette ville de Marseille, et dans la maison commune, sont comparus le citoyen Claude Durrant, et Gaspard André, premier et second assesseur du juge de paix, officier de police du cinquième arrondissement du canton de Marseille, […] nous ont remis ce jourd’huy

La mort d’une femme en deuil (Saint-Martin-de-Crau, 13 février 1903)

gare-saint-martin-de-crau

L’an mil neuf cent trois et le quatorze février à quatre heures du soir, Nous Geymet Antoine, adjoint au Maire d’Arles, soussigné, faisant, par délégation, les fonctions d’officier public de l’État-civil, à Saint-Martin-de-Crau, banlieue d’Arles, avons rédigé l’acte de décès d’un inconnu de sexe féminin dont le cadavre, horriblement mutilé, a été trouvé la veille à onze heures et demie

Morts exceptionnelles à Arles au XIXe siècle

groupe-arlesiennes-panorama

Source : Archives municipales d’Arles, J71, « tableau trimestriel des décès accidentels ou dus à des épidémies (1840-1874) » À Arles, les forces de police durent établir trimestriellement une liste de toutes les morts exceptionnels survenues sur le territoire de la commune, durant au moins une trentaine d’années au milieu du XIXe siècle.

Une ten­ta­ti­ve de sui­ci­de à la ca­ser­ne (Aix-en-Pro­vence, 5 no­vem­bre 1896)

Le champ de manœuvres de la caserne d'Aix. DR.

Sources : Archives municipales Aix-en-Provence I1-20, n° 821 L’an mil huit cent quatre-vingt-seize et le cinq novembre à 7 heures du soir, Nous Champion Hildebert Commissaire central de police à Aix (Bouches-du-Rhône) Informé qu’un individu se trouvait couché au milieu du champ de manœuvres, étant atteint de fortes coliques et ayant de l’écume à la bouche, nous sommes transportés immédiatement sur