L’assassinat du docteur Gavaudan (Mirabeau, 19 mai 1703)

Registre paroissial de Mirabeau (Alpes-de-Haute-Provence) :

« Antoine Gavaudan, chirurgien ayant été assassiné, a été enseveli à Saint-Jean le dix-neuf may mil sept cent trois, en présence de moy soussigné, de messires Jean Maurel et Jean Megi, prêtres soussignés. »

[ALPHAND prieur, J. MEGI, prêtre, MAUREL prêtre]
mirabeauComplément tiré des archives judiciaires des Basses-Alpes :
Le docteur Antoine Gavaudan, 29 ans, chirurgien de Mirabeau, était allé visiter l’épouse du marquis de Glandevès, atteinte d’une phtisie pulmonaire mortelle. Après sa visite, il informe le marquis de son intention de partir pour Digne, distant de quelques lieues, y chercher des remèdes. Mais, avant de partir pour Digne, et sachant que Mme de Glandevès mourra avec ou sans soins, il passe par le champ de François Eyglument pour y observer la pousse du blé. Voyant cela, le marquis, furieux, le rattrape avec son cheval et, après une lutte, l’assassine.
On retrouvera le corps du médecin quelques minutes après le drame, la tête dans l’eau du canal. Des traces de sabot de cheval seront retrouvées sur le corps du jeune chirurgien.

  • Photographie : DR.