L’attaque de la Messagerie (Aix-en-Provence, 3 décembre 1812)

  • Sources : Archives communales d’Aix-en-Provence, I1-48.

Les commissaires de police de la ville d’Aix à Monsieur le Maire.

Monsieur,
Nous avons l’honneur de vous faire passer un extrait de procès-verbal constatant l’arrestation de la Messagerie de Lyon à Marseille par deux personnes armées de pistolets et d’une carabine au bas de la descente d’Avignon.
Nous devons vous faire part qu’aussitôt que nous fumes instruits de cet événement, nous en donnâmes avis à Monsieur le Commandant de la Gendarmerie en station dans cette ville qui, de concert avec M. Abbrachy, un de nous, avec trois gendarmes et six soldats de la 24e cohorte, se portèrent sur les lieux où l’arrestation venait d’être faite et parcoururent tous les environs pour découvrir les voleurs, mais sans aucun succès.

Nous sommes avec respect,
Monsieur le Maire,
Vos très humbles et obéissants serviteurs.

[Commissaire Raymond]