Le suicide d’un fou (Aix-en-Provence, 17 mai 1913)

« Samedi dernier, sur les toits du restaurant des Deux Pommes, situé cours Sextius, se promenait un malheureux dément, nommé Jean Noguet, âgé de 50 ans, maréchal des logis en retraite. Armé d’un revolver, Noguet tirait des coups en l’air.
cours-sextius-aixUn agent de police s’étant approché du toit, Noguet le pria de le laisser tranquille et lui tendit un billet de 100 francs pour les pauvres. Puis il continua à faire feu en l’air.
Son stock de cartouches presque épuisé, il s’approcha de la corniche, se tira un coup de revolver à la tempe et vint s’abattre lourdement devant la porte du restaurant. La mort avait été instantanée.
Célibataire, Noguet avait été interné pendant dix ans à l’asile Montperrin. »

  • Source : Le Mémorial d’Aix
  • Photographie : Cours Sextius. DR.

Faits divers d’Aix-en-Provence