Une famille provençale : les Lincel

© Sébastien Avy, 2013.

© Sébastien Avy, 2013.

Origine des premiers porteurs : Provence.

Implantation au XIXe siècle : Aix-en-Provence, Arles.
Historique : Le nom de Lincel (parfois orthographié Laincel) vient de la terre de Lincel, dans la viguerie de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), que possédait cette famille depuis 1061. C’est l’une des plus anciennes seigneuries provençales. Les Lincel ont aussi possédé, suivant les époques, les seigneuries des Roumoules, d’Aubenas, de Puimichel, d’Hospitalet, de Mouriès, de Thorame, du Brusquet, de Moustiers et de Mousteiret.
Deux évêques de Gap et plusieurs chevaliers de Malte étaient des Lincel.
En 1326, le viguier d’Arles se nommait Lambert de Lincel. En 1354, deux frères, seigneurs de Saint-Michel, Fuburge de Lincel et Pons de Lincel, assistèrent à l’assemblée générale de la noblesse tenue à Aix.
On retrouve à l’élection des députés aux Etats-généraux de 1789, dans la sénéchaussée d’Arles, un dénommé de Lincel.
Alliances :
Les Lincel avaient comme principaux alliés les familles d’Isoard, de Beauvezet, de Fontanelle, du Lour, de Catelin.
Les Lincel au XIXe siècle :
Louis de Lincel
, marquis.