L’assassinat d’un métayer (Rustrel, 22 juillet 1882)

eglise-rustrel

Dans la matinée du 22 juillet 1882, on découvre au quartier du Fourcat1Quartier non identifié. Sans doute au nord de Rustrel., près de Rustrel (Vaucluse), sur la route d’Apt (Vaucluse) à Séderon (Drôme), le cadavre d’un riche métayer du village de Rustrel. Celui-ci se nomme Joseph Marinier. Il a 42 ans et est le fils de Louis Marinier et d’Anne Marie Fenouil, tous deux du village.
Le corps est horriblement mutilé. Pour tuer la victime, l’assassin s’est acharné à coups de pierres sur le crâne que l’on retrouve complètement broyé.
Il semble qu’il n’y a pas eu de suite de suite à cette affaire, l’assassin, probablement un voleur de grand chemin, n’ayant jamais été appréhendé.
  • Source Le Petit Journal, 29 juillet 1882 ; état civil de Rustrel.
Faits divers de Rustrel

Notes   [ + ]

1. Quartier non identifié. Sans doute au nord de Rustrel.