13 – Arles

V. La ville comtale d’Aix-en-Provence

La "fontaine Cézanne", rue des Bagniers
© Jean Marie Desbois, 2006

Page 1 / Page 2 / Page 3 / Page 4 / Page 5 La place Saint-Honoré n’existait pas avant 1713. C’était alors une rue étroite dans le prolongement de la rue des Grands-Carmes (rue Fabrot) jusqu’à l’actuelle rue des Bagniers (à quelques mètres près).

Une famille provençale : les Antonelle

antonelle

© Sébastien Avy (2013) Origine des premiers porteurs : Saintes-Maries-de-la-Mer. Implantation au XIXe siècle : Arles. Armes des Antonelle : D’azur, à cinq estoiles d’or mises en sautoir. Voici une généalogie de la famille d’Antonelle, éteinte au XIXe siècle. Vous pouvez retrouver par ailleurs une biographie de Pierre Antoine Antonelle (1747-1817). 1. Antonet Barthélemy, dit Antonel.

Une famille provençale : les Lincel

© Sébastien Avy, 2013.

© Sébastien Avy, 2013. Origine des premiers porteurs : Provence. Implantation au XIXe siècle : Aix-en-Provence, Arles. Historique : Le nom de Lincel (parfois orthographié Laincel) vient de la terre de Lincel, dans la viguerie de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), que possédait cette famille depuis 1061. C’est l’une des plus anciennes seigneuries provençales.

Un cadavre retiré des eaux en Camargue (Arles, 11 avril 1872)

signature-commune-camargue

L’an mil huit cent septante-deux et le dix-sept avril à cinq heures du soir, nous, Auguste Arnaud, adjoint au maire d’Arles, soussigné, faisant les fonctions d’Officier de l’État-Civil par délégation, avons rédigé l’acte de décès d’un cadavre du sexe masculin, inconnu, trouvé le onze avril courant à quatre heures du soir sur la pointe du Sablon, quartier de Beauduc, en

Evénements de la semaine du 8 février (Arles, 8 février 1857)

groupe-arlesiennes-panorama

Crimes et délits Le 14 courant, procès-verbal constatant la mort par imprudence du nommé Isac François1, âgé de 70 ans, capitaine marin demeurant à Arles. Le 12, procès-verbal dressé contre la nommée Joséphine Giraud, femme Clayon, cultivateur, pour avoir donné des coups et fait des blessures à la nommée Catherine Quenet2, femme de ménage domiciliée à Arles, rue Brune Faut3.