13 – Arles

Une famille provençale : les Antonelle

antonelle

[caption id="attachment_5622" align="alignright" width="218"] © Sébastien Avy (2013)[/caption] Origine des premiers porteurs : Saintes-Maries-de-la-Mer. Implantation au XIXe siècle : Arles. Armes des Antonelle : D’azur, à cinq estoiles d’or mises en sautoir. Voici une généalogie de la famille d’Antonelle, éteinte au XIXe siècle. Vous pouvez retrouver par ailleurs une biographie de Pierre Antoine Antonelle (1747-1817). 1. Antonet Barthélemy, dit Antonel.

Une famille provençale : les Lincel

© Sébastien Avy, 2013.

[caption id="attachment_5749" align="alignright" width="218"] © Sébastien Avy, 2013.[/caption] Origine des premiers porteurs : Provence. Implantation au XIXe siècle : Aix-en-Provence, Arles. Historique : Le nom de Lincel (parfois orthographié Laincel) vient de la terre de Lincel, dans la viguerie de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), que possédait cette famille depuis 1061. C’est l’une des plus anciennes seigneuries provençales.

Un cadavre retiré des eaux en Camargue (Arles, 11 avril 1872)

signature-commune-camargue

L’an mil huit cent septante-deux et le dix-sept avril à cinq heures du soir, nous, Auguste Arnaud, adjoint au maire d’Arles, soussigné, faisant les fonctions d’Officier de l’État-Civil par délégation, avons rédigé l’acte de décès d’un cadavre du sexe masculin, inconnu, trouvé le onze avril courant à quatre heures du soir sur la pointe du Sablon, quartier de Beauduc, en

Evénements de la semaine du 8 février (Arles, 8 février 1857)

groupe-arlesiennes-panorama

Crimes et délits Le 14 courant, procès-verbal constatant la mort par imprudence du nommé Isac François1, âgé de 70 ans, capitaine marin demeurant à Arles. Le 12, procès-verbal dressé contre la nommée Joséphine Giraud, femme Clayon, cultivateur, pour avoir donné des coups et fait des blessures à la nommée Catherine Quenet2, femme de ménage domiciliée à Arles, rue Brune Faut3.

Inauguration du pont de Trinquetaille (Arles, 24-27 avril 1875)

trinquetaille-petit

Du 24 au 27 avril 1875, la ville d’Arles célébra en grande pompe la construction de son nouveau pont, le premier pont métallique, reliant le centre historique au faubourg de Trinquetaille. Une organisation titanesque endetta la municipalité pendant plusieurs années, mais l’événement se voulait grandiose. Voici quelques pièces extraites des documents d’époque.