Agriculture

Désastre aux vergers (Saint-Restitut, 1709)

« En l’année 1709, tous les bleds semés au mois d’octobre de l’année passée 1708 sont tous morts ensemble ; les oliviers et figuiers et la plupart des amandiers et noyers. »Registre paroissial de Saint-RestitutTexte signalé par Frédéric de SolliersPhotographie : Vue générale de Saint-Restitut (26). DR.

Un troupeau paissant illégalement (Puyricard, 22 janvier 1773)

Du vingt trois janvier mil sept cens soixante treize à neuf heures du matin, est comparu au greffe de Perricard et pardevant nous greffier soussigné, noble Charles de Rians Saint-Vincens, fils de noble Pierre Jean Louis de Rians Saint-Vincens, écuyer demeurant à Aix, lequel, moyennant serment, a exposé que le jour d’hier à quatre heures et demy de relevée, il

Ordonnance sur le marc des olives (Aix-en-Provence, 1775)

OlivenReif

«  Sur les plaintes réitérées à nous portées que, malgré les anciennes ordonnances du bureau de police, on transporte hors du terroir le marc des olives détritées [1] dans les moulins à huile de cette ville, ce qui est très préjudiciable aux habitants d’Aix, par les abus qui peuvent se commettre au détritage de leurs olives et par la privation

Un froid si cuisant… (Boulbon, 6 janvier 1709)

BMS Boulbon 203E-222 : début année 1709Texte transmis par Jean-Marc Gauthier« Le six janvier appres vepres il s’est levé un froid si cuisant que dans trois jours la roue a été pris, il a duré dix sept jours en augmentant toujours, il a été si cuisant qu’il a tué tous les oliviers, tous les figuiers, et tous les bleds dans la