Armée

Antonin Arniaud (1879-1916), mort d’un Poilu de Provence

Vestiges de la bataille du Mort-Homme en 1916.

Il y a cent ans, la Grande Guerre ! Pour nous souvenir du sacrifice de nos soldats, nous évoquerons au cours de cette année la mémoire de quelques-uns de nos glorieux Poilus. Antonin Arniaud est né à Aix-en-Provence le 25 mars 1879 d’un père entrepreneur, Casimir Arniaud, et de son épouse Virginie Caire, tous deux vivant au cours des Minimes1.

Un soldat mendiant son pain (Montagnac, 25 juillet 1714)

picardie-1710-detail

[caption id="attachment_9869" align="alignright" width="179"] Soldat du régiment de Picardie (1710).[/caption] « L’an 1714 et le vingt-cin­quiè­me jour du mois de juil­let est dé­cé­dé un pau­vre sol­dat de la ma­rine, men­diant son pain, sans nous avoir pu don­ner dans sa ma­la­die d’un jour au­cun si­gne de dou­leur ni au­cune preu­ve de chris­tia­nis­me et par conséquent privé des sacrements, ayant seulement permis qu’on

Le comte Joseph Chabran (1763-1843), général d’Empire cavaillonnais

Joseph Chabran (vers 1840)
© Musée de Cavaillon.
Avec leur aimable autorisation.

[caption id="attachment_7661" align="alignright" width="294"] Joseph Chabran (vers 1840)© Musée de Cavaillon.Avec leur aimable autorisation.[/caption] Joseph Chabran naît à Cavaillon (Vaucluse) le 21 juin 1763, du mariage de Noël Chabran, agriculteur, et d’Ursule Chabran, une lointaine cousine. La Révolution Se destinant à la carrière ecclésiastique, il devient professeur de mathématiques chez les Oratoriens de 1784 à 1792.

Vingt morts lors d’une attaque (La Roquebrussanne,
12 août 1707)

Le duc de Savoie.

[caption id="attachment_5064" align="alignright" width="220"] Le duc de Savoie.[/caption]L’épisode que voici relate la mort de vingt personnes à la suite de l’incursion d’une partie de l’armée du duc de Savoie à La Roquebrussanne (Var) le 12 août 1707. Par-delà ce massacre, l’armée du duc parvient aussi à détruire le château du village situé sur la colline Notre-Dame.

Le camp de Carpiagne

carpiagne

Le camp de Carpiagne, toujours en activité, s’étend sur les communes de Marseille, Aubagne et Cassis. C’est là que, dès le XIXe siècle, se rendaient les régiments d’infanterie qui stationnaient d’ordinaire à Aix ou Marseille.

Un soldat assassiné (Eygalières, 7 octobre 1781)

eygalieres-avenue-de-la-leque

« L’an que dessus et le sept octobre, en suite du verbal et de l’ordonnance des sieurs officiers de la jurisdiction de ce lieu a été enseveli un soldat qui a été trouvé assassiné près du grand chemin d’Orgon à Saint-Rémy, portant sur les boutons de son uniforme, habit, veste et culotte blanche, revers et parements rouges, le numéro quarante-neuf.