Militaire

Antonin Arniaud (1879-1916), mort d’un Poilu de Provence

Vestiges de la bataille du Mort-Homme en 1916.

Il y a cent ans, la Grande Guerre ! Pour nous souvenir du sacrifice de nos soldats, nous évoquerons au cours de cette année la mémoire de quelques-uns de nos glorieux Poilus. Antonin Arniaud est né à Aix-en-Provence le 25 mars 1879 d’un père entrepreneur, Casimir Arniaud, et de son épouse Virginie Caire, tous deux vivant au cours des Minimes1.

Des portes fermées la nuit (Embrun,
12 janvier 1724)

embrun

Nicolas Bonafons feu Michel du Petit-Puy, hameau de ma paroisse, ancien et bon catholique, d’une probité et d’une piété reconnues, est décédé au Petit-Puy le 12 janvier 1724 à 4 heures du matin sans pouvoir être secouru spirituellement par les sacrements de l’Église parce qu’on ne peut pas ouvrir les portes de la ville, comme étant ville de guerre.

Le plus petit soldat de France (Saint-Crépin, 1907)

Exemple d'« atrophié", Hautes-Alpes, début XXe siècle.

[caption id="attachment_4967" align="alignleft" width="201"] Portrait d’un homme de petite taille, autrefois appelé « atrophié », Hautes-Alpes, début XXe siècle.[/caption]La taille minimale exigée par l’armée a beaucoup varié au cours des siècles. De 1832 jusque sous la Troisième République, elle est de 1,56 m. Mais, en 1905, la peur du manque d’effectifs pousse le législateur à supprimer la taille minimale pour être incorporé dans l’armée française.

César Ferrigno, de Marseille au stalag 17 (1939-1942)

Depuis un an et demi, ma passion de l’édition m’a poussé à faire imprimer plusieurs textes liés à l’histoire locale de la Provence. J’aimerais vous conter aujourd’hui l’histoire de ce manuscrit retrouvé fortuitement en 2008 et dont la valeur de témoignage le rend extraordinaire au sens propre du terme.

Mort d’un enfant de soldat (Embrun, 17 septembre 1746)

irsolcol

« Joseph Thomas, fils d’un soldat irlandais du régiment de Berwick, âgé de 4 mois, délaissé par sa mère, et mis en nourrice par ordre du bureau, est mort le dix-septième septembre 1746, âgé de vingt ans, quelques mois. Le lendemain, il a été inhumé dans le cimetière de Sainte-Cécile. Présent Chabot curé de Saint-Donat.

Fusillé pour désertion (Allauch, 16 mars 1747)

Texte transmis par Françoise Suzanne.BMS Allauch, année 1747.« L’an mil sept cent quarante sept et le seize du mois de mars, Théobald Leher, fils de Pierre et Suzanne Ficher de Milhausen dans le canton de Basel en Suisse* , soldat de la colonelle du régiment de Reding au service d’Espagne ayant fait abjuration de lheresie de Calvin entre les mains de