Naufrage/Noyade

Noyée dans la rivière (Comps-sur-Artuby, 15 juillet 1806)

Extrait des minutes du greffe du juge de paix du canton de Comps-sur-Artuby.Texte transmis par Nadine Barret.« L’an mil huit cens six et le quinze juillet a cinq heures après midi, devant nous Laurens Honnoré Lyons, premier supleant du juge de paix du canton de Comps, residant au dit Comps, est comparu Laurens Maurin, marechal a forge de cette dite

Disparu à cause de l’orage (Velaux, 6 novembre 1741)

© Dudarev Mikhail – Fotolia.com

[caption id="attachment_6191" align="alignright" width="297"] © Dudarev Mikhail – Fotolia.com[/caption] « L’an que dessus et le 6 du mois de novembre Louis Véran de ce lieu de Velaux âgé d’environ septante ans, ayant été surpris par un orage du côté de Berre et le long d’un fossé a été emporté sur l’eau sans qu’on ait pu trouver son cadavre qui a

Noyé dans le puits (Marseille,
9 novembre 1793)

registre

L’an second de la République française, le vingt du second mois, après midi, pardevant nous, officier public de cette ville de Marseille et dans la maison commune est comparu le citoyen Claude Dunant, premier assesseur suppléant au défaut du juge de paix du cinquième arrondissement du canton de Marseille, lequel, pour se conformer à l’article 8 du titre 5, section

Noyade de Joseph de Monteu (Grans, 6 novembre 1731)

Registre paroissial de GransTexte tranmis par Laurence Doré« L’an 1731 et le sixième novembre a été inhumé dans nôttre cimettière Joseph de Monteu, de Salon, âgé de quatre ans et demi, qui se noÿa hier dans la rivière, fils légitime et naturel de Guillaume de Monteu, salpetrier, et de Françoise Bernard ; présents les soubsignés Pignard prieurFr Es(tienne) Ricord prêtre second.

Le décès de Marie Marcellin (Sigoyer, 20 avril 1810)

AD05 2E 173/4Texte transmis par Marie-Françoise Allouis« L’an dix huit cent dix et le vingt un jour du mois d’avril à onze heures du matin pardevant nous Jean Sabatier, adjoint faisant les fonctions d’officier public de l’état-civil de la commune de Sigoyer, département des Hautes-Alpes, sont comparus le dit sieur François Baudin, du quartier du Village, accompagné de François Sabatier,