Incendie rue Nazareth (Aix-en-Provence, 16 octobre 1873)

L’an mil huit cent, etc.,
Par devant Nous, Hivert Pierre-Antoine, commissaire de police de la ville d’Aix,
S’est présenté M. Brémond Henri, officier de douanes en retraite, lequel nous a informé qu’un incendie venait de se déclarer au deuxième étage de la maison portant le numéro 6 rue Nazareth, à Aix.
A notre arrivée sur les lieux où nous nous sommes transporté sans aucun retard avec M. Aude, adjoint à la mairie d’Aix, M. le commissaire central et tout le personnel de la police, l’incendie avait déjà été éteint par les voisins, qui y ont mis le plus louable empressement, et ne présentait plus aucun danger.
Les dernières mesures de précaution prises, nous avons procédé à une information qui nous a fait connaître ce qui suit :
La maison portant le numéro 6 appartient à M. l’abbé Boyal, domicilié rue du Pont (1), n°12, à Aix. Le deuxième étage est occupé par les époux Ganty Pierre, âgé de quarante-trois ans, ouvrier menuisier, et se compose, sur le derrière, de trois pièces y compris un cabinet noir renfermant un lit à sangles, les robes, linges et hardes du dit locataire et une certaine quantité de copeaux et de charbon de bois.
Pendant que la femme Ganty, née Lafont Pauline (et d’après la déclaration de cette dernière) se trouvait occupée à la préparation du souper, son jeune enfant Raoul, âgé de quatre ans, aurait pris du feu à la cheminée, sans que sa mère s’en soit aperçue, serait allé le mettre dans les copeaux du cabinet noir, et ne serait sorti que lorsque tout était déjà enflammé.
Les prompts secours apportés par les voisins, activés par les cris de la femme Ganty qui s’était sauvée avec son enfant, ont eu vite raison de ce commencement d’incendie qui aurait pu avoir des suites sérieuses.
Les pertes en linges de toute nature qui ont brûlés s’élèvent approximativement à la somme de 300 francs et ne sont couvertes par aucune assurance.
En foi de quoi, nous avons dressé le présent procès-verbal.

Fait à Aix, etc.

Archives communales d’Aix-en-Provence, I1-15, n°423.

  • 1. Actuelle rue du Félibre-Gaut.