La peste à Berre (Berre, 1er août 1721)

« L’An que dessus et le premier auoust jay ondoyé Magdelaine Vaillen sous condition attendu le danger de mort ou elle se trouve estant née d’ailleurs le dernier avril dans le grand désordre de la contagion touts les prestres estant morts ou malades comme aussi les sages femmes ayant toutes les raisons de douter.  »

Pas facile, effectivement, de savoir si l’enfant avait ou non reçu l’eau du baptême.
berre-vue-generale-panorama
Le prêtre signale, à la page précédente :

« Nota qu’on na peu avoir de papier timbré a cause de la contagion
Registre de l’église paroissiale de la ville de Berre que jai commencé le dix huitième juillet mille sept cent vingt un après avoir pris possession de la cure vaccante par feu Msire Barthélémy Bernard prestre de la ville d’Arles. »

Donc lacune pour le début de l’année.

  • Registre paroissial de Berre-l’Étang
  • Texte transmis par Laurence Doré