Le vicaire veut garder ses registres (Les Saintes-Maries-de-la-Mer, 30 juin 1719)

«L’an mil sept cent dix-neuf et le trentième jour du mois de juin, après midy, pardevant nous Jean Icard, avocat en la cour, exerçant la justice en cette ville Notre-Dame-de-la-Mer, en défaut du sieur juge et viguier d’icelle, dans notre maison d’habitation est comparu messire Jean François Gleize, provicaire en l’église paroissiale de cette dite ville, qui nous a remontré que Monseigneur l’Archevêque d’Arles l’a nommé à la dite fonction de provicaire. Et, comme messire Garcin, vicaire, n’a pas daigné luy remettre les registres des baptêmes, mariages et mortuaires, quelles réquisitions qui luy en aient été faites ; il nous a exhibé le présent registre double et requis de vouloir le luy adresser pour pouvoir s’en servir à l’enregistration des dits baptêmes, mariages et mortuaires dont il a requis acte et s’est soussigné.

[GLEIZE provicaire]»

  • Registre des BMS des Saintes-Maries-de-la-Mer, année 1719.
  • Transmis par Muriel Moine.