Morte de la peste
(Saint-Martin-de-Crau,
24 novembre 1720)

800px-Crau[MORTE DE LA PESTE]
« Marguerite Méronne, âgée d’environ soixante-six ans, a été enterrée le vingt-quatre novembre mille sept cens vingt, présents Claude Robert et Jean Burle, clerc. »
[TOURNIAYRE curé]
[MORTE DE LA PESTE]
 « Anne Méronne, âgée d’environ soixante-quatre ans, a été enterrée le dix et sept décembre mille sept cens vingt, présents Jean Burle et Nicolas Honnorat, illettrés. »
[TOURNIAYRE curé]
Le décès de Marguerite Poncet dit Méronne est survenu au mas de la Tapie, en Crau. Elle fut contaminée par la venue d’un poissonnier de Martigues en route pour Tarascon, nommé Simiot. On trouve trace de ce Simiot dans le registre paroissial de Boulbon retranscrit dans l’article « Arrivée de la peste (Tarascon, 14 décembre 1720) ». Une étude généalogique serait menée avec intérêt pour connaître les liens familiaux entre Marguerite et Anne dites Méronne, premières victimes de la peste en Crau.

Source : 

  • Registre paroissial de Saint-Martin-de-la-Palud
  • Chronique d’une année de peste. Arles 1720-1721, R. Bouchet, P. Fargue, « Les cahiers d’Arles », Actes Sud, Arles, 2009.

Photographie : Paysage de Crau. © Mikani, 2007. Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 2.0 France.