Naufrage d’un bâtiment italien (Fos-sur-Mer, 27 mai 1760)

« En vertu de l’ordonnance rendue par monsieur Maurel, lieutenant général en l’amirauté du Martigues le vingt-sept mai mil sept cent soixante nous avons enseveli dans le cimetière de Nostre Dame six cadavres noyés à la plage, scavoir celui d’une femme âgée d’environ dix-huit ans appelée Antonia Serana, native de Naples, celui de Leonard Astorita, âgé de douze ans, fils de Thomas, matelot, natif de Sorrento et quatre autres cadavres soldats espagnols, passagers sur le bâtiment naufragé commandé par le capitaine Gabriel de Martino de Sorrento dans le royaume de Naples, en présence de sieur François Moine, chirurgien, et sieur Jean Joseph Sauvaire, signés avec nous. »
[F. MOINE, J. SAUVAIRE, PETIT curé]

 

« En vertu de l’ordonnance rendue par monsieur Maurel, lieutenant général en l’amirauté du Martigues le vingt-huit du mois de mai mai mil sept cent soixante nous avons enseveli dans le cimetière de Nostre Dame le cadavre d’un soldat espagnol trouvé sur le rivage de la plage, en présence de sieur François Moine, chirurgien, et sieur Jean Joseph Sauvaire, signés avec nous. »
[F. MOINE, J. SAUVAIRE, PETIT curé]
  • Registre paroissial de Fos
  • Fait divers signalé par Géraldine Surian