Une famille provençale : les Decorio

decorio

© Sébastien Avy, 2013.

Voici une généalogie de la famille Decorio, établie par les soins de M. Charles Ordinis, que nous remercions vivement.
D’après une question posée dans l’Intermédiaire des Chercheurs et Curieux en 1934 (p.437 & 937), cette famille s’est établie au XIXe siècle dans l’Allier, prit le nom de Decorio Saint-Clair, et aurait fini au siècle suivant dans la famille Ressort.


I – Mathieu Decorio, marchand de Manosque, sieur de Rochas lès Saint-Mayme,d’où :

1.Antoine qui suit,

2.Joseph Decorio, sieur de Rochas, ép. pc du 6.11.1583 Lucrèce Chabert, fille de Me François, procureur du roi à Pertuis. D’où :

1.Daniel Decorio, ép. pc du 20.9.16.. Françon Peronnelli,fille de Me Jean, avocat à la cour, et de Louise Parisi, d’Aix.

3.Barthélémy Decorio,écuyer, ép. pc du 18.1.1587, Louise Dallier, fille de Me Louis, lieutenant de viguerie de Forcalquier. D’où une fille :

1.Catherine Decorio, ép. pc du 10.8.1603, autorisée de Mathieu Decorio, sieur de Rochas son aïeul, Guillaume Allayer, praticien de Digne, fils de Louis, bourgeois de Digne, et de Louise d’Astier.

4.Lucrèce Decorio, ép. pc du 26.1.1578, Me Guillaume Ferrier, notaire royal d’Aix.


II – Antoine Decorio, écuyer, de Manosque, seigneur de Rochas, décédé avant 1637, ép. Françoise de Cabanes, décédée avant 1637. D’où :

1.Pierre qui suit,
2.André Decorio, écuyer, de Manosque, ép. Claire de Payan, fille de feu Pascal, de Manosque. D’où :

1.François Decorio, écuyer, de Manosque, ép. pc du 8.6.1653 Thérèse d’ille,fille de Me Pierre, notaire royal et lieutenant du roi, juge de Saint-Julien le Monguier, et d’Anne d’Arbaud. D’où :

1.Honorade Decorio, ép. pc du 7.12.1681, Jean-François Pochet,avocat en parlement, citoyen de la ville de Manosque, fils de feu Charles et d’Anne de Castor ; elle est assistée de Joseph d’Ille, avocat en parlement son oncle. Jean-François Pochet fait enregistrer ses armes à l’armorial de la généralité de Forcalquier : d’azur à un faisceau de flèches d’or en pal, liées d’un ruban de même.

2.Catherine de Decorio, ép. pc du 13.10.1648, Joseph de Croze, sieur du Revest et de Montlaux, et de Françoise de Forlivio, dame des Dourbes.

3.Marguerite Decorio, ép. pc du 24.2.1658, Jacques Monier, écuyer, de Viens, fils de Jean. D’où :

1.Thérèse de Moni,er fille de «Me Daguet Monier avocat en la cour, juge de la baronnie de Viens», ép. pc du 9.11.1683, Alexandre Fauque, sieur de Jonquières, fils de Gabriel, co-seigneur de Saint-Desdier, et de Philippe de Paparin de Roussillon.

4.Mathieu Decorio, écuyer, de Manosque, ép. pc du 23.11.1664, Cécile Amoureux, fille de Me André, notaire royal de Vachères.

3.Marie Decorio, ép. pc du 13.9.1609, Me Honoré Eyssautier, docteur en médecine, de Manosque, fils de feu Me Pascal (ou Gervais). Remarié pc du 21.9.1625 à Anne Molini, fille de Barthélémy, bourgeois d’Aix.

4.Isabeau Decorio,ép. pc du 30.4.1618, Mathieu Ponsson, veuf de Louise Roy Passaire, notaire royal de Simiane, fils de Séris, notaire de Simiane, et d’Isabeau de Graveson. Il meurt avant mai 1652. Isabeau fait donation de tous ses droits sur l’héritage d’Antoine Decorio sieur de Rochas, son père, en faveur de Vincent Ponsson, son fils, le 29.5.1652. D’où entre autres :

1.Vincent Ponsson, maître apothicaire, donataire de sa mère en 1652.

2.Charles Ponsson, notaire royal de Simiane, ép. 1) Marguerite de Charron, décédée le 3.10.1651 âgée de 39 ans. 2) pc du 19.2.1652, Marie de Valansan, fille de feu Me Jacques, de Forcalquier.

3.Anne de Ponsson, ép. 1) Charles Brochery. 2) pc du 4.5.1662, Antoine Melve, notaire royal de Manosque, fils de feu Jacques.

5.Françon Deco,rio ép. pc du 12.10.1623, Joseph Rebut, marchand de Marseille, fils de feu Jean.


III – Pierre Decorio, avocat en Parlement, achète l’office de conseiller au présidial de Forcalquier, établi par l’édit de mars 1638, pour la somme de 2.000 lt., lettres de provision d’office le 10.1.1639, décédé avant 1650, ép. 1) pc du 28.8.1616, Marie de Parisy, fille d’Esprit, lieutenant des submissions à Forcalquier. 2) pc du 16.4.1637, Catherine Valansan, fille de feu Me François, notaire à Forcalquier, et de feue Rachel de David laquelle avait testé le 14.3.1624; elle est sœur de Me Esprit Valansan notaire royal de Forcalquier. Du premier mariage :

1.Jean-Baptiste Decorio, écuyer, de Forcalquier, ép. pc du 5.12.1644, Suzanne Chivally, fille de feu Jean, bourgeois de Manosque. D’où :

1.Suzanne Decorio, ép. 1) André Blanchard, maître apothicaire de Forcalquier, teste en faveur de sa femme le 22.4.1569. 2) pc du 20.12.1676, et le lendemain 21 en l’église de Digne, Paul Rochebrun, notaire royal et procureur au siège de Digne, fils de feu Jacques, procureur, et d’Isabeau Aubert.

2.Pierre Decorio,avocat, ép. pc du 10.8.1650, Isabeau de Bonard, fille de Gaspard, bourgeois d’Aix, et de Madeleine de Barbezieux. Réfugiés à Forcalquier à cause de la contagion sévissant à Aix.

3.Gaspard qui suit,

4.Catherine Decorio, ép. pc du 23.7.1663, Jean Baptiste Rochebrun, écuyer, de Digne, fils de Jacques, procureur au siège de Digne, et d’Isabeau Aubert, assisté d’Antoine Rochebrun, docteur en théologie, prieur de Malijay, son frère.


IV – Gaspard Decorio, écuyer, de Forcalquier, premier consul de Forcalquier, ép. 1) pc du 3.8.1650 Melchionne d’Astier. 2) Anne de Berluc, fille d’Augustin, premier consul, et de Melchionne d’Astier. D’où, de cette dernière :

1.Augustin qui suit,

2.Anne Decorio, née le 29.4.1680 à Forcalquier, décédée le 17.9.1720 à Forcalquier, ép. le 19.7.1705 à Forcalquier, Jean-Baptiste Arnaud, né le 8.5.1672 à Forcalquier, notaire, receveur et viguier de Forcalquier, décédé le 1.12.1737 à Forcalquier, fils de Jean-Baptiste et de Diane Tirany. D’où :

1.Elisabeth Arnaud, née le 10.7.1707 à Forcalquier, ép. le 19.1.1727 N. Michel, né à Cadenet.

2.François Arnaud, né le 6.7.1709, décédé le 24.12.1724.

3.Jean-Baptiste Arnaud, né le 29.8.1711, décédé le 25.6.1788 à Aix, âgé de 76 ans, receveur viguier de Forcalquier, ép. le 9.4.1731 Ursule Magdeleine du Teil, née le 10.5.1711, décédée le 29.1.1766.

4.Catherine Arnaud, née le 16.10.1712, ép. le 3.12.1731 Claude Latil, né à Sisteron.

5.Thérèse Charlotte Arnaud, née le 26.2.1719, ép. le 30.10.1741 Jacques Pourpre, propriétaire à Limans.


V – Augustin Decorio, procureur au siège de Forcalquier, pourvu de l’office de conseiller du roi, receveur des épices et amendes en la sénéchaussée de Forcalquier et viguerie d’Apt le 12.10.1699; ép. pc du 22.4.1685, Madeleine de Guinaud, fille d’Honoré, et de Thérèse de Touche.

« Ces filiations ont été constituées entièrement à partir de l’Inventaire de la série B des Archives des Basses-Alpes, ouvrage dense dû au travail remarquable de l’archiviste de l’époque M. Isnard. Tous les éléments sont donc contrôlables. Quelques compléments (relevés de naissances notamment) ont été empruntés à des généanautes qui voudront bien m’excuser de ne pas les citer, mais qui auront sûrement le plaisir de voir leurs efforts relayés. » (Ch. Ordinis)