Une femme qu’on croit imbécile (Veynes, 22 octobre 1718)

  • Registre paroissial de Veynes
  • Texte transmis par Jean-Paul Métailler

« Le 22 octobre 1718, j’ai enterré une femme qu’on croit imbécile qui courait le pays et qui tombait du haut mal* qu’on trouva hier morte du côté du hameau d’Oriol sans blessures ni autre coup ainsi qu’il conste par la procédure faite. On dit qu’elle s’appelait Anne… et qu’elle était du Monestier-de-Clermont ainsi témoins André MENASSIEU, Dominique son fils illettrés et Gaspard PELAT soussigné et Jean GONTARD illettré. »

[G. PELLA, AILHAUD, curé]
* Épilepsie.