13 – Baux-de-Provence (Les)

Élisa Quenin, guide des Baux

Élisa Vve QUENIN,
guide des Baux. DR.

Le tourisme ne date pas d’hier. Si, depuis des siècles, on visite d’autres régions de France pour une simple raison d’agrément, n’oublions pas tous ces hommes et ces femmes qui ont compris que ces voyageurs-visiteurs pouvaient être un moyen de les faire vivre.

Le balouard des Baux-de-Provence

bauxgene

Sur cette carte à laquelle l’éditeur du début du siècle dernier se contente de donner pour légende « Vue d’Ensemble », nous reconnaissons cette rue que les habitants des Baux-de-Provence ont longtemps appelé balouard, c’est-à-dire « boulevard » en provençal.

Les Trémaïé des Baux-de-Provence, étonnant bas-relief antique

tremaie1

Les Trémaïé (provençal Tremaïe, /trema:je/) sont un bas-relief rupestre daté de l’époque gallo-romaine situé dans la commune des Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône). Ce bas-relief est associé, depuis le XVIIe siècle au moins au culte rendu aux saintes Maries qui, selon la tradition, auraient accosté sur une barque en Provence au Ier siècle. L’accès se fait par un sentier de randonnée.

Mort de sa passion (Les Baux-de-Provence, 20 avril 1812)

bombyx

« L’an mil huit cent douze et le vingt avril, à midi, pardevant nous Laurent Benson, maire officier de l’état civil de la commune des Baux, troisième arrondissement du département des Bouches-du-Rhône, sont comparus Pierre Bagnol, agriculteur, âgé de septante un ans, et Jean Pierre Bagnol, son fils, âgé de vingt trois ans, aussi agriculteur, tous deux domiciliés dans cette

Mort dans la neige (Les Baux-de-Provence,
8 mars 1796)

baux-vue-generale

« Ce jourd’huy 18 ventôse an quatre de la République française, pardevant nous François Pierre Pecoul, officier public […], est comparu André Griffe, cultivateur, âgé de 45 ans, accompagné de Louis Grimaldier, cultivateur, âgé de 28 ans, et de Jean-Pierre Grimaldier, instituteur, âgé de 33 ans, domiciliés dans cette commune, lesquels m’ont déclaré que Pierre Bouquet, cultivateur, âgé de 62 ans,

L’église Saint-Vincent des Baux

stvincent

L’église paroissiale des Baux-de-Provence est dédiée à saint Vincent dont elle porte le nom. Ce saint, né en Espagne au IIIe siècle de notre ère, occupait les fonctions de diacre de l’évêque Valère. Il fut victime des persécutions anti-chrétiennes du début du IVe siècle. L’église des Baux a été classée au nombre des monuments historiques le 12 juillet 1886.