13 – Marseille

Une famille provençale – les Assailly

assailly

Armes : De gueules, à trois lis d’argent. Origine de la famille : Poitou. Historique des Assailly : Gilbert Assailly fut le compagnon d’armes d’Amaury, roi de Jérusalem, et prit en 1168 Bilbéis (Égypte) aux Sarrazins. Il y eut un grand maître de l’ordre de Malte du nom de Gerbert Assalis ou Girbert Assalis auquel la famille d’Assailly croit pouvoir se rattacher.

Jean Moulard s’est pendu ! (Marseille, 17 décembre 1793)

Pendu, personnage en cire. 
Tour de Londres. 
© Helga, 2005, Creative Commons 
Attribution ShareAlike 3.0.

Pendu, personnage en cire.Tour de Londres.© Helga, 2005, Creative CommonsAttribution ShareAlike 3.0. « L’an second de la république française, le vingt-huit frimaire, après midi, par devant nous officier public de Marseille et dans la maison commune, est comparu le citoyen Marcellin Garnier, juge de paix et officier de police de sûreté du septième arrondissement du canton

Vomissement de sang (Marseille, 25 novembre 1793)

bannfdiv-small

« L’an second de la République française, le cinq frimaire après midi, pardevant nous, officier public de Marseille et dans la maison commune, est comparu le citoyen Jean Louis Boyer, assesseur en empêchement, officier de police de sûreté du premier arrondissement du canton de Marseille, lequel, pour se conformer à l’article 8 du titre 5, section 5, de la loi

Meguerditch Portoukalian (1848-1921), journaliste à Marseille

portoukalian

Meguerditch Portoukalian, d’origine arménienne, a vu le jour à Constantinople, sur les rives du Bosphore, en 1848. Après avoir été successivement inspecteur des écoles des Sociétés Unies des Arméniens à Van (Arménie), puis directeur de l’école centrale de Van, il part pour la France. À Marseille, il devient directeur et rédacteur en chef du journal arménien Armenia de Marseille.