Exécution

Deux galériens abattus (Mallemort, 19 octobre 1737)

Paysage de Mallemort en direction d’Orgon. DR.

« Le vingt-un octobre de l’année ci-dessus, j’ai enseveli dans le cimetière de cette paroisse deux galériens qui, s’étant échappé des galères, furent tués le dix-neuf dud[it] mois sur le grand chemin conduisant à Orgon, par les cavaliers de la maréchaussée qui, les voulant arrêter, furent obligés de faire feu sur eux, les forçats ayant tiré les premiers des coups

L’exécution d’un assassin (Beaucaire, 10 mai 1851)

© Eric Isselée – Fotolia.com

La Gazette du bas-Languedoc évoque en mai 1851 l’exécution à Beaucaire (Gard) d’un nommé Étienne Desbois, condamné pour meurtre sur la personne d’un agent de police du nom de Baudin. Voici le compte rendu qui est alors fait de cette exécution : « Le convoi, parti de Nîmes à 6 heures, est arrivé à 6 heures 3/4 à Beaucaire.

La fin de l’Étrangleur des Alpes (Sisteron, 24 mai 1910)

Franzoni. DR.

Nous avons précédemment relaté l’assassinat d’un chiffonnier de Sisteron, tué à Volonne (Alpes-de-Haute-Provence) par deux hommes, Marcel Blanc et Antonin François Olive, dit Franzoni, un colosse au sang froid et à la détermination glaciale, auteur quelques années plus tôt d’un autre meurtre, celui d’un moissonneur à Gap.

Fusillé pour désertion (Allauch, 16 mars 1747)

Texte transmis par Françoise Suzanne.BMS Allauch, année 1747.« L’an mil sept cent quarante sept et le seize du mois de mars, Théobald Leher, fils de Pierre et Suzanne Ficher de Milhausen dans le canton de Basel en Suisse* , soldat de la colonelle du régiment de Reding au service d’Espagne ayant fait abjuration de lheresie de Calvin entre les mains de

Émeute de gens affamés (Arles, 2 janvier 1752)

arles-vue-generale-de-trinquetaille

Le 2 janvier 1752, sur les sept heures du soir, de bons habitants préviennent les consuls qui étaient réunis dans l’Hôtel de Ville que, dans le quartier, il était attroupé un certain nombre de gens du bas peuple, les uns avec des armes à feu, la plus grande partie avec des tridents, des haches et des faux, ayant fifres et

L’exécution d’Anicet Martel (Gémenos, 2 août 1790)

albertas

Sources : recherches de Géraldine Surian. Jean Baptiste d’Albertas, premier président à la cour des Comptes de Provence, créateur des jardins portant son nom, à Bouc-Bel-Air, fut assassiné le 14 juillet 1790 lors d’un banquet offert à la garde nationale en l’honneur de la fête de la Fédération… Dans le parc, à Gémenos, la fête bat son plein…