Insolite

Grossiers, nos ancêtres au Moyen Âge ! (Marseille, 1367)

chevalier-biere

Condamnations pécuniaires : de Jacques la Calotte, 12 s. 6 d., pour avoir dit à Boisette Nostre-Dame : « Yeu renegue la Verges. » de Rousse, l’épouse de Fayne le pêcheur, 10 s., pour avoir si fortement pincé Guillaumette Arnaud qu’elle en est tombée à terre. de Pierre Peyssonnier, 15 s., pour avoir qualifié de « trogne » la femme Baudette et l’avoir menacée du bâton.

Les latrines marseillaises (Marseille, 1828)

© Christophe Fouquin - Fotolia.com

AVIS On fait savoir que Marseille, où les latrines ne sont presque pas connues, possède un établissement de Cabinets d’Aisance publics, placé au centre de la ville et dans un local très aéré; il est situé sous le n°7 de la rue De Latour, près la Place Royale d’un côté et le Grand-Théâtre de l’autre.

Miraculée de la foudre (Meyreuil, 12 avril 1840)

Sources : « Le Mémorial d’Aix », 18 avril 1840. »Encore un événement singulier occasionné par le tonnerre ! L’orage de dimanche dernier que nous avons éprouvé à Aix a éclaté avec une violence extrême sur le territoire de Meyreuil, la foudre est tombée sur la maison de campagne appartenant au sieur Vert, ancien passementier.

François n’est pas Antoine (Châteauroux-les-Alpes, 3 septembre 1738)

Du troisième septembre mil sept cent trente-huit, François Borel, fils à feu jacques, nous ayant requis son extrait baptistaire en présence de Louis Borel, son frère, d’Antoine Jaubert, natif de la paroisse des Orres et habitant de cette paroisse, son beau-frère, de François Rouzan et Marie Molin, ses parrain et marraine, de probe Pierre Jouvent, mari de la marraine, et

Éclipse de soleil (Martigues, 8 juillet 1842)

Éclipse du 30 septembre 2005. © Asmoth. DR

« Le 8 juillet, à cinq heures trois minutes, sous un ciel sans nuages, par une des plus belles matinées d’été, à cinq heures cinquante minutes une éclipse de soleil eut lieu. Elle fut totale pendant une minute et demie. Ce moment fut vraiment beau, la nature sembla entièrement changée.

Baptême de siamoises (Mouriès, 17 octobre 1783)

mouries-vue-generale

« L’an mil sept cent quatre vingt trois et le dix-sept octobre a été ondoyée à la maison sur les dix heures du matin par Anne Aron, sage-femme, une fille à deux têtes, quatre bras et un seul tronc (au moins apparent) dont le père est Laurent Latty, travailleur, et la mère Marie Esbraya, épouse d’icelui.

Né de père inconnu rue de la Vierge (Vitrolles, 12 janvier 1870)

« L’an mil huit cent soixante-dix et le treize janvier à dix heures du matin par devant nous Jean Antoine Audibert, maire et officier de l’état civil de la commune de Vitrolles, canton de Berre, arrondissement d’Aix, département des Bouches-du-Rhône, a comparu à la mairie dame Delphine Tavernier, sage-femme, âgée de quarante six ans, domiciliée en cette commune de Vitrolles et