Phénomène météorologique

Une furieuse tempête (Ampus, 8 août 1653)

orage-tempete

« Le huit aoust tomba une si furieuse tempeste entre six et sept heures du soir qui emporta touts les fruicts, gasta touts les arbres et on cueilloit les oiseaux morts au dessous comme les fruits. » Registre paroissial d’Ampus Illustration : Orage, Érasme, 1680. Deutsche Photothek.

Mort de froid (Puyricard, 6 décembre 1895)

grimaldi-puyricard

« Lundi, vers six heures du soir, un passant, dont l’identité n’a pu être reconnue et paraissant âgé d’une soixantaine d’années, se présentait au domicile de M. Niel Henri, cultivateur à Puyricard, et demandait l’hospitalité pour la nuit. Elle lui fut accordée et M. Niel s’empressa de lui offrir du bouillon pour le réchauffer. Hier matin, le malheureux expirait.

Mort dans la neige (Les Baux-de-Provence,
8 mars 1796)

baux-vue-generale

« Ce jourd’huy 18 ventôse an quatre de la République française, pardevant nous François Pierre Pecoul, officier public […], est comparu André Griffe, cultivateur, âgé de 45 ans, accompagné de Louis Grimaldier, cultivateur, âgé de 28 ans, et de Jean-Pierre Grimaldier, instituteur, âgé de 33 ans, domiciliés dans cette commune, lesquels m’ont déclaré que Pierre Bouquet, cultivateur, âgé de 62 ans,

Victime de la foudre (Maussane-les-Alpilles, 3 juillet 1900)

orage

« L’an 1900 et le 4 juillet, à 9 h du matin, heure légale, pardevant nous Chieusse Maurice, maire, officier de l’état-civil de la commune de Maussane, canton de Saint-Rémy (Bouches-du-Rhône), sont comparus les sieurs Guichard Paul, concierge à la mairie, âgé de 42 ans, et Geymet Charles, employé, âgé de 23 ans, tous les deux domiciliés à Maussane, lesquels

Disparu à cause de l’orage (Velaux, 6 novembre 1741)

© Dudarev Mikhail – Fotolia.com

[caption id="attachment_6191" align="alignright" width="297"] © Dudarev Mikhail – Fotolia.com[/caption] « L’an que dessus et le 6 du mois de novembre Louis Véran de ce lieu de Velaux âgé d’environ septante ans, ayant été surpris par un orage du côté de Berre et le long d’un fossé a été emporté sur l’eau sans qu’on ait pu trouver son cadavre qui a

« Le tonnerre a tué…  » (Le Puy-Saint-Eusèbe, 20 juin 1811)

foudre-tonnerre-gris

« L’an 1811 et le vingtième jour du mois [de] juin, pardevant nous Jean Séard, maire, officier public de l’état civil de la commune du Puy-Saint-Eusèbe, canton de Savines, département des Hautes-Alpes, sont comparus Jean Garnier, âgé de 40 ans, et Jean Bosq, âgé de 28 ans, tous deux cultivateurs domiciliés sur cette commune du Puy-Saint-Eusèbe, qui nous ont déclaré que