Un loup tueur (La Motte, 28 juin 1656)

loup0208« L’an mil six cent cinquante six et le vingt et huit juin a été enseveli Pierre Bauchière âgé de 17 ou 18 ans qui la nuit en dormant dans un pré de ce lieu de La Motte en compagnie de son père où était tenu son bétail qui consistait en treize ou quatorze bœufs et deux de pied redon* a été étranglé par un loup lui ayant mangé toute une cuisse et toutes les fesses et emporté son bas gauche avec étonnement de tout le village qui a accouru à cet accident. »
[J. FAUCHIER, vicaire]

* Mot provençal ped redon ou peredoun, « pied-rond », au sens de difforme, arrondi. Peut-être un échassier.
  • Registre paroissial de La Motte
  • Anecdote découverte par Marc de La Cadière