Phénomène météorologique

Désastre aux vergers (Saint-Restitut, 1709)

« En l’année 1709, tous les bleds semés au mois d’octobre de l’année passée 1708 sont tous morts ensemble ; les oliviers et figuiers et la plupart des amandiers et noyers. »Registre paroissial de Saint-RestitutTexte signalé par Frédéric de SolliersPhotographie : Vue générale de Saint-Restitut (26). DR.

Les grandes inondations d’Arles (Saint-Martin-de-Crau, 7 décembre 1755)

© Christophe Fouquin - Fotolia.com

« L’an mille sept cent cinquante cinq et le septième jour de décembre est décédé âgé d’environ deux mois et a été enseveli Jacques Sala fils à François et à Jeanne Galacien, travailleurs demeurant au mas de Franconi en Costière, lesquels ont déclaré n’avoir pu le porter à Arles pour l’ensevelir dans leur paroisse à cause des grandes inondations qui

Tués du tonnerre (Lorgues, 23 août 1626)

foudre-tonnerre-gris

« Le 23 août 1626 veille de la St Barthélémy, Barthélémy Mouriès et son fils Nourat sont été tués du tonnerre dans un cabanon au terroir des Trou [?] et sont été enterrés le jour de la St Barthélémy au devant de l’autel de St Éloy. » [Dalmas sacristain] Registre paroissial de Lorgues. Texte transmis par Claudine Laffitte.

Un enterrement par mauvais temps (Vergons, 12 décembre 1731)

cimetiere-Caspar_David_Friedric

« L’an susdit et le douze décembre a esté ensevelie Thérèze Maurin, fille d’Hylaire et de Marie Thérèze Maurin, morte depuis le jour précédent, âgée de […] mois, et faut note[r] qu’icelle a esté ensevelie dans la chapelle de St Bernard à cause des abondances des neiges et des mauvais tems qui rendoient le chemin du cim[etiè]re impraticable, dont on proteste,

Une furieuse tempête (Ampus, 8 août 1653)

orage-tempete

« Le huit aoust tomba une si furieuse tempeste entre six et sept heures du soir qui emporta touts les fruicts, gasta touts les arbres et on cueilloit les oiseaux morts au dessous comme les fruits. » Registre paroissial d’Ampus Illustration : Orage, Érasme, 1680. Deutsche Photothek.

Mort de froid (Puyricard, 6 décembre 1895)

grimaldi-puyricard

« Lundi, vers six heures du soir, un passant, dont l’identité n’a pu être reconnue et paraissant âgé d’une soixantaine d’années, se présentait au domicile de M. Niel Henri, cultivateur à Puyricard, et demandait l’hospitalité pour la nuit. Elle lui fut accordée et M. Niel s’empressa de lui offrir du bouillon pour le réchauffer. Hier matin, le malheureux expirait.

Mort dans la neige (Les Baux-de-Provence,
8 mars 1796)

baux-vue-generale

« Ce jourd’huy 18 ventôse an quatre de la République française, pardevant nous François Pierre Pecoul, officier public […], est comparu André Griffe, cultivateur, âgé de 45 ans, accompagné de Louis Grimaldier, cultivateur, âgé de 28 ans, et de Jean-Pierre Grimaldier, instituteur, âgé de 33 ans, domiciliés dans cette commune, lesquels m’ont déclaré que Pierre Bouquet, cultivateur, âgé de 62 ans,