13 – Arles

Cigare fatal (Arles, juin 1839)

Arles vue de Trinquetaille. DR.

Arles vue de Trinquetaille. DR. Un reporter du Mémorial d’Aix annonce un terrible fait divers survenu à Arles en juin 1839 : « Deux individus occupés, dans une chambre, à fabriquer des serpenteaux, ont été horriblement mutilés par l’explosion de la poudre qu’ils manipulaient. L’un d’eux, surtout, ne survivra pas, dit-on, aux blessures qu’il a reçues.

Exhumation d’un cadavre (Arles, 15 janvier 1825)

Entrée du cimetière.Caspar David Friedrich, 1825. « Par le procès-verbal du quinze janvier mil huit cent vingt-cinq dressé par suite de la réquisition des sieurs Pierre Revol, propriétaire agriculteur, demeurant à [Châteauneuf-de-]Gadagne, département de Vaucluse, et Benoît Revol, oncle du susnommé, monsieur Surate Jean François, avocat, juge de paix de l’arrondissement de la ville d’Arles, assisté

Le village de Moulès (commune d’Arles)

moules-vue

Le village de Moulès se situe entre Saint-Martin-de-Crau et Arles. Notre carte a été expédiée de Raphèle, un autre hameau d’Arles, à proximité de Moulès, le 9 avril 1916. Elle représente une vue de Moulès. Son texte : « Chers parents. « Nous revenons de la grand’messe. En entendant qu’on sonne, je v[ou]s envoie cette carte.

Le boulevard central (Salin-de-Giraud)

salin

Le village de Salin-de-Giraud, en Camargue, dépend de la commune d’Arles. Il a été construit à la fin du XIXe siècle pour permettre aux ouvriers des usines Solvay-Péchiney d’avoir un toit à proximité de leur lieu de travail. Le plan architectural est très sommaire et se constitue de trois rues. Le reste a été construit dans les décennies suivantes.

Un corps de bébé trouvé (Arles,
20 juillet 1863)

cavalerie

« L’an 1863 et le 22 juillet à 4 heures du soir, nous Isidore Auguste Pierre Rame, adjoint au maire d’Arles, soussigné, faisant les fonctions d’officier public de l’état-civil par délégation, avons rédigé l’acte de décès d’un cadavre d’un enfant de sexe masculin de naissance, trouvé le 20 juillet courant à 4 heures du soir, sur la rive gauche du Rhône, près la porte

Une lettre au maire de Maussane (Arles – Maussane, 3 décembre 1868)

maussanelettre

La lettre qui suit est à l’image de nombreuses lettres que nous avons considérées les mois précédents : un homme n’a pas été payé et demande réparation. Ici, nous sommes en présence d’une lettre de Marcellin Raynaud. Ce Marcellin Raynaud se trouve être marchand de bois ; il est donc en mesure d’écrire sa lettre sur une feuille de sa production propre.