Biographies

Félix Niel (né en 1853), directeur du journal L’Aigle

felix-niel-thumb

Félix Marie Honoré Niel est né accidentellement à Roquevaire (Bouches-du-Rhône) le 4 février 1853. Ses parents, Louis Étienne Niel, fabricant de faïences, et Félicité Marie Thérèse Glize, étaient domiciliés à Varages (Var). À l’occasion de la naissance de l’enfant, ils étaient venus à Roquevaire chez le grand-père, Charles Glize (né en 1788), un fabricant de papiers.

Victor Valérian (né en 1854), médecin à Salon-de-Provence

valerian

Alphonse Victor Paul Valérian est né à Trets (Bouches-du-Rhône) le 26 mai 1854 d’Eugène Maximin Valérian et Magdeleine Félicité Cairety, un couple de propriétaires. Après des études de médecine à Paris, il accède à la profession de docteur en médecine le 10 juin 1880. Il redescend dans le Midi et exerce à l’hôpital de Salon et au dispensaire.

Meguerditch Portoukalian (1848-1921), journaliste à Marseille

portoukalian

Meguerditch Portoukalian, d’origine arménienne, a vu le jour à Constantinople, sur les rives du Bosphore, en 1848. Après avoir été successivement inspecteur des écoles des Sociétés Unies des Arméniens à Van (Arménie), puis directeur de l’école centrale de Van, il part pour la France. À Marseille, il devient directeur et rédacteur en chef du journal arménien Armenia de Marseille.

Joseph Marie Gourrier (né en 1857), médecin varois

gourrier

Joseph Marie Christinien Gourrier est né à Cuers (Var) le vendredi 24 juillet 1857, d’Ange François Alexandre Gourrier, boulanger de 34 ans, et de Rosalie Joséphine Audibert, 24 ans.Il quitte son village pour entreprendre des études de médecine. Il devient pharmacien de l’école de Marseille le 20 octobre 1881.

Honoré Ganteaume (1755-1818), vice-amiral ciotadin

honore-ganteaume

Honoré Joseph Antoine Ganteaume, né à La Ciotat le 13 avril 1755, était le fils d’Antoine Ganteaume, un petit capitaine de bateau de commerce, et de Catherine Gasquet. Élevé dans l’admiration de la mer, il entreprend une carrière maritime à l’âge de quatorze ans. Sa première expédition le mena en Amérique, lors de la Guerre de 1775-1783. D’abord officier auxiliaire (1778), puis sous-lieutenant de vaisseau (1786), il devint capitaine de vaisseau à sa sortie de prison en Angleterre (1793). En 1798, il devint contre-amiral et prit part à la campagne de Syrie et participa notamment à la bataille d’Aboukir.