Faits divers

Mort dans le four banal (Gréasque, 22 août 1876)

DR.

« L’an 1876 et le 23 août, à 8 heures du matin, pardevant nous Hugues François, maire, officier de l’état civil de la commune de Gréasque, canton de Roquevaire, arrondissement de Marseille, Bouches-du-Rhône, Sont comparus à la mairie les sieurs Ravel Pascal, garde champêtre, âgé de 60 ans, et Claret Jules, instituteur communal, âgé de 34 ans, non parents du décédé

Glace et neige à Arles (Arles, 14 janvier 1881)

Le Rhône gelé à Arles. DR.

« Vendredi [14 janvier 1881], dans l’après-midi, la neige a commencé à tomber et a continué pendant la nuit et la matinée de samedi. Aujourd’hui, les rues et places de la ville sont encombrées de neiges. Il en est tombé 15 centimètres. Des hommes travaillent à les enlever. Le thermomètre est descendu jusqu’à [moins] 5 degrés.

Le sui­cide de Lau­rent Vial (La Ro­che­gi­ron, 11 mars 1852)

alois-schornbock-1887-detail

« L’an 1852 et le 12 de mars à 7 heures du matin, pardevant nous Vial Alexandre Frédéric, officier de l’état civil de la commune de La Rochegiron, canton de Banon, ar­ron­dis­se­ment de Forcalquier, dé­par­te­ment des Basses-Alpes, sont comparus le sieur Daumas Antoine, âgé de 64 ans, cultivateur, frère du décédé, et en présence de Chaisse Désiré, âgé de 33 ans,

Tué par un ar­bre (On­gles, 14 dé­cem­bre 1755)

Image courtesy of Stockimages / FreeDigitalPhotos.net

[caption id="attachment_9725" align="alignright" width="400"] Image courtesy of Stockimages / FreeDigitalPhotos.net[/caption] « L’an que dessus et le quatorzième du mois de décembre, a été en­se­ve­li par moi Esperit Agnellier, se­con­daire de cette paroisse, Honoré Bi­sot, mort aujourd’hui par la chute d’un arbre qui ne lui donna que le temps de recevoir l’absolution, aux présences de Pierre Peyre et de Michel Bardouin, qui n’ont

Une noyade dans la rivière (Trans-en-Provence, 14 avril 1664)

Trans-en-Provence. Le quartier des Moulins. DR.

« Augustin Parian dit Bonhus de la ville de Draguignan a été trouvé mort dans la rivière au-dessous du pont vers les moulins à huile s’y estant noyé selon bruit depuis six à sept jours, Et il a été enterré dans le cimetière de ce lieu de Trans le quatorze avril 1664, fait par moi. » [GOIRAN Prieur] [caption id="attachment_10107" align="aligncenter" width="750"]