Le sui­cide de Lau­rent Vial (La Ro­che­gi­ron, 11 mars 1852)

alois-schornbock-1887« L’an 1852 et le 12 de mars à 7 heures du matin, pardevant nous Vial Alexandre Frédéric, officier de l’état civil de la commune de La Rochegiron, canton de Banon, ar­ron­dis­se­ment de Forcalquier, dé­par­te­ment des Basses-Alpes, sont comparus le sieur Daumas Antoine, âgé de 64 ans, cultivateur, frère du décédé, et en présence de Chaisse Désiré, âgé de 33 ans, cultivateur, tous les deux demeurant et domiciliés dans la même commune de La Rochegiron,
Lesquels nous ont déclaré [que] Vial Laurent, âgé de 59 ans, cultivateur, né et domicilié dans cette même commune de La Rochegiron, veuf de Julie Givaudan, s’est étranglé le onze du mois de mars à six heures du matin à une terre à l’hameau du Village, et les déclarants ont signé avec nous le présent acte, après que lecture leur en a été faite. »
[Daumas, Désiré Chaisse, Frédéric Vial maire]
  • Source : Registre d’état civil de La Rochegiron
  • Illustration : Aloïs Schornböck, Vieil Homme à la brouette et au sac de jute, 1887.