04 – Barcelonnette

Mort de triplés (Barcelonnette, 23 novembre 1839)

© fotofrank - Fotolia.com

« L’an 1839 et le 25 du mois de novembre, à 8 heures du matin à Barcelonnette, dans le bureau de la mairie, pardevant nous Benoît Imbert, adjoint et délégué aux fonctions d’officier de l’état civil de la commune de Barcelonnette (Basses-Alpes), [caption id="attachment_4244" align="alignright" width="300"] © fotofrank – Fotolia.com[/caption] Sont comparus les sieurs Louis Lions, âgé de quarante-huit ans, concierge du tribunal, et

Une colique fort violente (Barcelonnette,
18 octobre 1695)

barcelo

« Jean Antoine Pélissier, fils d’Antoine, du lieu d’Allos, aagé d’environ trente deux ans, surpris par une colique fort violente qui l’a travaillé pendant 4 heures environ est mort sans sacrement, les prêtres n’ayant eu nul avis de sa maladie, le 18e, et a été enseveli dans l’église de cette paroisse avec les cérém[onies] ord[inai]res le 19e 8bre.

Paulin Guisol (né en 1842), avocat à Marseille

guisol

Joseph Paulin Guisol est né à Tourves (Var) le 22 juin 1842. Il exerça sa profession d’avocat à Marseille. Il y était inscrit au barreau depuis 1865. Il entra dans la magistrature comme substitut à Aix en 1870. En 1875, il devient procureur de la République à Barcelonnette (Basses-Alpes), puis, l’année suivante, à Bonneville (Savoie).

Vomissement de sang (Marseille, 25 novembre 1793)

bannfdiv-small

« L’an second de la République française, le cinq frimaire après midi, pardevant nous, officier public de Marseille et dans la maison commune, est comparu le citoyen Jean Louis Boyer, assesseur en empêchement, officier de police de sûreté du premier arrondissement du canton de Marseille, lequel, pour se conformer à l’article 8 du titre 5, section 5, de la loi

Histoire de Puyricard

puyr02

Source: « Les paroisses du diocèse d’Aix, leurs souvenirs et leurs monuments. Paroisses de l’ancien diocèse d’Aix » par l’abbé M. Constantin, 1890. Les commentaires qui suivent sont extraits du titre cité ci-dessus. L’abbé Constantin était vicaire à Saint-Rémy. Les sous-titres ne sont pas issus du texte original mais permettent une meilleure lecture.