13 – Puyricard

La voleuse de raisins (Puyricard, 22 septembre 1771)

champ-puyricard

Ah ! il en voulait à la veuve Garcin, le Joseph Coulet. On ne sait pourquoi ; elle-même d’ailleurs ne se l’expliquait pas. « Une haine des plus implacables, disait la pauvre femme, dans l’objet seulement de me nuire. » Georges, son mari fort âgé, était mort en novembre et Coulet avait progressivement déversé toute sa hargne sur la vieille veuve.

Un troupeau paissant illégalement (Puyricard, 22 janvier 1773)

Du vingt trois janvier mil sept cens soixante treize à neuf heures du matin, est comparu au greffe de Perricard et pardevant nous greffier soussigné, noble Charles de Rians Saint-Vincens, fils de noble Pierre Jean Louis de Rians Saint-Vincens, écuyer demeurant à Aix, lequel, moyennant serment, a exposé que le jour d’hier à quatre heures et demy de relevée, il

Blanche Pontier, la miraculée de Lourdes

Blanche Pontier. Cliché Lacaze. DR. Coll. part. Jean Marie Desbois.

[caption id="attachment_3027" align="alignright" width="199"] Blanche Pontier. Cliché Lacaze. DR. Coll. part. Jean Marie Desbois.[/caption] Blanche Pontier est née vers 1894, sans doute à Aix-en-Provence, ou à Puyricard. C’est dans ce hameau qu’elle vivait. En décembre 1919, elle fit une mauvaise chute en tombant à la renverse alors qu’elle travaillait aux champs.

Mort de froid (Puyricard, 6 décembre 1895)

grimaldi-puyricard

« Lundi, vers six heures du soir, un passant, dont l’identité n’a pu être reconnue et paraissant âgé d’une soixantaine d’années, se présentait au domicile de M. Niel Henri, cultivateur à Puyricard, et demandait l’hospitalité pour la nuit. Elle lui fut accordée et M. Niel s’empressa de lui offrir du bouillon pour le réchauffer. Hier matin, le malheureux expirait.

La famille de Capdeville

capdeville

[caption id="attachment_6099" align="alignleft" width="273"] © Sébastien Avy, 2013.[/caption] Armes : Écartelé ; au 1er d’or, au lion de gueules, aux 2 et 3 d’azur, à la bande d’or, accostée de deux étoiles de même, au 4 d’or, au coeur de gueules, traversé de rois flèches de sable ensanglantées du second émail, deux en sautoir, une en pal. Origine de la famille : Landes.

L’ordonnance sur les chiens (Aix-en-Provence, 9 décembre 1775)

registre

[Pièce annexée – Extrait des registres du parlement] Sur la requête présentée à la cour par le procureur jurisdictionnel du lieu de Perricard1 contenant que sur celle par luy présentée au juge dudit lieu le vingt-trois novembre dernier, ce juge a rendu son ordonnance au bas le même jour portant injonction aux possédans biens dudit lieu de Puiricard qui voudront